Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Voilà pourquoi vous ne devriez pas toucher à la cocaïne…ça fait vraiment froid dans le dos !

Publié par La Rédaction le 16 Août 2015 à 7:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Que ce soit dans les clips vidéo, dans les films, ou même lors de nos sorties, la cocaïne devient malheureusement (et à tort) un élément presque banal. Or, la cocaïne est une drogue destructrice, qui peut nous retirer beaucoup plus que ce que nous pensons.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Commençons d’abord par notre matière grise : selon une étude réalisée par l’Université de Cambridge, les consommateurs de poudre blanche perdraient leur matière grise plus rapidement que ceux qui n’en consomment pas. Les amateurs de cocaïne sacrifient donc par ce petit « plaisir » leurs capacités de mémorisation, de décision et de concentration.

 

La suite après cette publicité

Le cerveau n’est pas le seul organe du corps humain à être victime de la cocaïne : à force d’en sniffer, le nez se déforme peu à peu. En outre, sniffer la cocaïne provoque l’occlusion des vaisseaux des narines : les tissus s’affinent au fur et à mesure, et la cloison nasale peut même se perforer ; sans compter que vous pouvez perdre une partie de votre odorat.

Capture-decran-2015-08-13-a-14

Vous en avez assez, ou est-ce qu’on doit aussi vous parler de la vasoconstriction ? Le diamètre des vaisseaux sanguins diminue : en conséquence, vous risquez une perforation de la cloison nasale et du palais (avec les problèmes respiratoires qui vont de pair, bien sûr).

 

La suite après cette publicité

Si à long terme, la cocaïne agit comme un puissant stimulant dans votre vie sexuelle, vous déchanterez bien vite : la cocaïne, sur le long terme, rend aussi impuissant. Pire, cette drogue sera la cause de votre perte (au sens propre comme au figuré) : la cocaïne augmente le rythme cardiaque et la pression artérielle. Si vous souhaitez mourir d’un infarctus, consommez donc de la cocaïne. On espère que ça vous aura suffit pour vous convaincre de rester éloignés de la cocaïne.

cocaine

Source : Metronews

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.