Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Coups, insultes, agressions : découvrez ces 20 stars qui ont été victimes de violences conjugales

Publié par Églantine le 09 Fév 2021 à 15:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

3. Lio

En 2004, dans son livre Pop Model, Lio dévoile avoir été frappée par son conjoint, Zad, pendant deux années : « Les coups ne viennent pas tout de suite. Il y a d’abord l’humiliation et la perte de l’estime de soi (…) Ce ne sont, naturellement, jamais des hommes sans histoires, ils ont également des souffrances. On est sensible à cette souffrance puisqu’on les aime ou du moins on le croit. C’est comme ça que le cercle vicieux se noue autour de vous. Vous vous enfermez et vous descendez de plus en plus bas« . Elle sort de ce cercle infernal grâce à sa soeur qui la soutient pour porter plainte. Depuis plusieurs années, elle s’est engagée pour aider les femmes battues.

4. Valérie Damidot

Pour le Parisien, Valérie Damidot a déclaré avoir été battue par son compagnon lorsqu’elle avait seulement 21 ans : « Il m’a fallu deux ans pour le quitter. Et pourtant, j’avais autant de caractère qu’aujourd’hui. Au début, tu te dis que c’est de ta faute, que tu as mérité la beigne qu’il t’a donnée. A chaque fois qu’il me battait, c’était par jalousie. Il trouvait que j’avais trop parlé à untel. » Pendant deux ans, elle subira les coups de son conjoint et les séjours à l’hôpital : « Un jour, c’est la gifle de trop. Tu te rends alors compte que ta vie est en danger et tu pars. »

5. Roger Moore

Décédé en 2017 à l’âge de 89 ans, Roger Moore a été victime de violences conjugales par ses deux femmes : Doorn Van Steyn et Dorothy Squires. Durant ses deux relations, ces dernières n’ont cessé de frapper l’ancien interprète de James Bond, de lui lancer des objets, de le griffer ou de le dévaloriser psychologiquement : « Ma mère était toujours pétrifiée quand je rentrais à la maison de voir que j’avais toujours plus de cicatrices. »

roger moore

Votre article continue en page 3. Cliquez sur « Page Suivante » pour continuer.

0