Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Adil Rami violent ? Pamela Anderson dévoile une vidéo…

Publié par Claire JONNIER le 04 Juil 2019 à 11:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Le 25 juin dernier, Pamela Anderson décide de mettre un terme à sa relation avec Adil Rami. Après la découverte de sa double-vie, l’actrice a donc pris ses valises pour partir auprès de ses proches. Mais comme la vérité doit éclater au grand jour, elle fait également un récit glaçant des violences qu’elle aurait subies, vidéo à l’appui.

>> À lire aussi : Pamela Anderson : elle a appris l’infidélité d’Adil Rami en discutant avec son ex et publie ces conversations surréalistes !

Pamela Anderson : elle accuse Adil Rami de violence conjugale

La suite après cette publicité

Le 25 juin dernier, Pamela Anderson contacte l’ex-compagne d’Adil Rami, Sidonie Biémont. Et c’est à ce moment-là que l’actrice découvre le pot aux roses puisque ce dernier mènerait une double-vie. Pourtant, c’est un fait que dément fermement le joueur de l’OM. Mais ça, ce n’était rien, avant que la blonde sulfureuse se mette à évoquer des violences conjugales.

« Je vais faire simple et super clair et comme je l’ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça.»

>> À lire aussi : « Sociopathe narcissique » , « monstre » , violences physiques et psychologiques, Pamela Anderson livre un sombre portrait d’Adil Rami

La suite après cette publicité

Le récit glaçant de Pamela Anderson

Alors qu’elle est retournée auprès de ses proches, Pamela Anderson décide de publier une vidéo dans laquelle elle montre les soins qu’elle a reçus pour ses mains « écrasées. » « J’ai dû aller à l’hôpital (six mois plus tard) parce que je souffrais trop. Je n’arrivais plus à écrire, ni à ouvrir une bouteille d’eau. »

Quant aux désaveux d’Adil Rami, elle rétorque directement sur les réseaux sociaux avec un récit glaçant. « Je leur ai dit que je ressentais comme de l’arthrose. Je ne pouvais pas dire au docteur qu’il m’avait fait du mal – mais je l’ai dit à sa sœur et au concierge de l’Olympique de Marseille qui m’ont emmenée. Sa sœur m’a demandé d’être patiente, qu’il allait changer. Maintenant, il nie les violences. Peut-être qu’il ne comprend pas ce que ça veut dire. Ce n’est pas mon intention de le blesser. Il est en colère que tout le monde le sache. Mais pas dévasté par ce qu’il a fait. »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.