Alexandra Lamy violemment insultée : son message qui a provoqué la colère et déchaîné la haine !

Publié par Claire le 30 Nov 2020

Le silence est d’or ! Une maxime qu’Alexandra Lamy aurait mieux fait de se rappeler avant de tweeter son soutien à la police. Car face à la colère des citoyens contre la loi Sécurité globale et les violences policières, elle ne fait certainement pas le poids et finit par se faire atomiser sur la toile. Découvrez plutôt en vidéo :

>> À lire aussi : La police attaque violemment un jeune homme de 23 ans, les conséquences sont désastreuses

Alexandra Lamy : le faux pas

Le faux pas d’Alexandra Lamy s’est rapidement transformé en “faut pas”… Non, fallait certainement pas apporter son soutien à la police dans un tweet. Et surtout pas dans ce contexte troublé entre la loi Sécurité globale et les violences policières. Des violences policières qui remontent déjà à l’époque des gilets jaunes et qui reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène comme un boomerang.

C’est ainsi que des dizaines de milliers de manifestants dans la France entière n’ont pas hésité à crier leur mécontentement face aux articles 24 et 25 de la fameuse loi visant à protéger la police. Et comme icône, ils ont choisi le producteur Michel Zecler qui s’est carrément fait passer à tabac par les hommes de loi et dont la vidéo crée l’indignation sur les réseaux sociaux. Alors évidemment, quand l’ex-compagne de Jean Dujardin prend le parti inverse, elle se fait immédiatement lyncher !

alexandra-lamy-elle-soutient-la-police-dans-un-tweet-et-se-fait-atomiser-toile

>> À lire aussi : La vidéo d’une interpellation à Bordeaux fait polémique et divise ! (Vidéo)

Lynchage en bonne et due forme !

À une autre époque, ça aurait pu passer. Mais visiblement, dans le contexte actuel, Alexandra Lamy n’a pas vraiment choisi le bon timing. C’est ainsi que sur Twitter, elle publie : “Ce que vit la police aujourd’hui est tout aussi abjecte que ce qu’a subi Michel. Honte à ces casseurs qui profitent de toutes les manifestations pour détruire des magasins déjà en souffrance, qui viennent casser du flic, ils ne font que nous diviser et créer des amalgames.”

Voilà qui est fait… Et en retour ? “C’est pour ça que Jean Dujardin t’a quitté”, “ce que vivent les flics aujourd’hui, c’est les conséquences de la colère et la haine qu’ils ont semé”, “il faut parfois savoir se taire.” On repassera…

0