Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« Je m’en fous complètement » : La réponse cash de Bernard Tapie sur son décès

Publié par Romane TARDY le 27 Avr 2021 à 12:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lundi 26 avril, Bernard Tapie était l’invité du JT de TF1. Agression, maladie, l’homme d’affaires a fait de nombreuses révélations. Il a notamment parlé du peu de soutien qu’il recevait depuis que sa situation s’est aggravé mais aussi de ce qu’il aimerait qu’on dise de lui après sa mort.

Bernard Tapie

>>> A lire aussi : « On était à abattre » : Les propos chocs de Bernard Tapie sur sa violente agression

 « Je m’en fous complètement »

Depuis quelques années, la vie de Bernard Tapie a bien changé. En effet, l’homme d’affaires est touché par un double cancer de l’oesophage et de l’estomac. Aujourd’hui, il s’est forgé un mental d’acier et n’a plus peur de sa propre mort même après la terrible agression qu’il a subie lors d’un cambriolage à son domicile. L’ancien patron de l’OM a même évoqué ce qu’il aimerait qu’on dise de lui après sa mort.

Bernard Tapie a donné une réponse cash à voix basse : « Je m’en fous complètement » . Il a ensuite détaillé ses propos : « C’est pas ce qu’ils vont dire qui m’intéresse c’est ce qu’ils vont penser et ce qu’ils vont penser je le sais, je n’ai pas besoin d’attendre d’être mort » . L’homme accusé d’escroquerie a également évoqué le peu de soutien qu’il a obtenu depuis que sa situation s’est dégradé : « 10.000 lettres par jour quand ça va bien et deux lettres par jour quand ça va mal ! » . 

Bernard Tapie continue à se battre

L’ancien député est loin d’abandonner pour autant : « Tout a encore de l’importance, je suis gavé de rien. (…) Vous savez ce qui me rend très fier ? M. Delon vient de faire un film dans lequel il dit : ‘J’ai trois idoles : Bernard Arnault, Belmondo et Tapie‘. Et vous me demandez si j’ai envie de partir ? Mais enfin, la vie est belle ! »  , a-t-il affirmé face à Gilles Bouleau. Il a aussi confié que le réalisateur Gilles Lellouche était prêt à faire un film avec lui.

>>> A lire aussi : Bernard Tapie et sa femme violentés : son geste héroïque pour protéger son épouse