Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

De quelle maladie génétique est atteint l’humoriste Booder ?

Publié par FJ le 27 Juin 2020 à 11:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Booder est atteint d’une maladie génétique assez rare, la maladie de Maroteaux-Lamy. C’est avec beaucoup d’auto-dérision que l’humoriste vit avec, et ne se prive pas pour en rire !

La suite après cette publicité
booder maladie

>>> À lire aussi : Gad Elmaleh accusé de plagiat : pour la première fois, il avoue s’être inspiré d’autres humoristes !

Un humoriste de talent

La suite après cette vidéo

Cela fait plusieurs années maintenant que l’humoriste Booder fait rire la France entière. Que ce soit sur scène avec pléthore de one-man-show ou encore au cinéma dans des rôles aussi déjantés les uns que les autres, comme par exemple Neuilly sa mère. Il a réussi à devenir en quelques années une figure incontournable de l’humour français.

La suite après cette publicité

Et ce qui fait la particularité de l’humoriste, et il le sait, c’est son physique. Booder est atteint d’une maladie génétique, la maladie de Maroteaux-Lamy qui n’est autre qu’une maladie héréditaire rare du métabolisme caractérisée par un nanisme, une surdité et des déformations progressives du squelette.

>>> À lire aussi : Mais qui est donc CopyComic, le justicier du plagiat chez les humoristes ? De nouvelles lourdes révélations !

Booder, roi de l’auto-dérision

La suite après cette publicité

Et ce physique si particulier, Booder préfère en rire, et pour cause, il sait que c’est aussi grâce à lui qu’il connaît le succès qu’il a aujourd’hui. Dans une interview accordée à Libération en 2011, il explique que : « Je n’ai pas de complexe. Avec les filles ça va aussi, j’ai toujours réussi à me faire accepter tel que je suis. Je ne veux pas faire peur aux enfants, je veux les faire rire ». 

Avant d’ajouter non sans humour  » Les mecs bourrés me prennent pour un pélican, les bébés pour de la pâte à modeler »avant de s’auto-proclamer « représentant des moches en France », il confie ensuite : « Y’a juste à Roubaix où je me trouvais beau gosse ».

>>> À lire aussi : Jean-Marie Bigard viré de la tournée « Var-Matin » : l’humoriste réagit

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.