Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Brigitte Macron : ce surprenant coup de fil passé à Jean-Marie Bigard (Vidéo)

Publié par Salomee le 24 Fév 2020 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 2018, Jean-Marie Bigard avait posté une vidéo sur Facebook pour soutenir les défenseurs de la maternité de Guingamp. Celle-ci était menacée de fermeture. Le support de l’humoriste a eu des répercussions car Brigitte Macron a pris la peine de l’appeler personnellement pour le rassurer. Découvrez la vidéo ci-dessous:

La suite après cette publicité

À lire aussi: Brigitte Macron fait fureur dans le clip de ce chanteur ! On est encore sous le choc… (Vidéo)

Une vidéo interpellant Brigitte Macron a eu sa réponse

La suite après cette publicité

Dans cette vidéo, Jean-Marie Bigard tape du poing sur la table. Il interpelle le couple présidentiel pour demander l’annulation de la fermeture de ladite maternité.

Et coup de chance, cet appel a l’air de porter ses fruits. L’humoriste raconte cette rencontre téléphonique avec la Première Dame de France, qui fût une expérience hors du commun :

« On me dit ‘Ne quittez pas. Madame Macron va vous parler’. Et j’ai Brigitte Macron qui dit aussi simplement que ça : ‘Nous avons écouté votre message avec Emmanuel. Ne croyez pas que c’est un coup d’épée dans l’eau. Emmanuel va s’en occuper’ » .

La suite après cette publicité

Jean-Marie Bigard affirme qu’il a reçu, quelques jours plus tard, un coup de téléphone annonçant que la fermeture de cette maternité serait repoussée de deux ans. Simple et efficace.

Mais Jean-Marie Bigard, ayant eu la preuve de sa puissance médiatique dans cette affaire, ne compte pas s’arrêter là. En effet, il avoue avoir osé dire « Vous savez, dans deux ans, je serai encore là, si Dieu me prête vie » , comme pour signifier, avec un grain d’humour, que la suppression ne doit pas simplement être repoussée, mais bel et bien annulée.

Un hommage à la liberté d’expression

La suite après cette publicité

« C’est par cette liberté, avec tout le respect possible et avec la drôlerie, que j’ai fait bouger une administration » .

Jean-Marie Bigard a félicité sa liberté d’expression. En faisant cela, il démontre qu’un simple appel à l’aide permet de faire concrètement bouger les choses. 

En effet, la liberté d’expression, souvent remise en question, reste une voie essentielle pour faire entendre les revendications et établir un lien entre les gouvernants et les gouvernés. Un fil démocratique primordial qu’il est indispensable de protéger.

La suite après cette publicité

À lire aussi: Épargne : les nouveaux taux feront perdre beaucoup d’argent aux Français !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.