Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Carla Bruni se confie sur le suicide de son meilleur ami

Publié par FJ le 11 Oct 2020 à 12:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans une longue interview accordée au Point, Carla Bruni a fait de nombreuses confidences. Sur sa vie de couple avec Nicolas Sarkozy, mais également sur le suicide de son meilleur ami il y a quelques François Baudot.

carla bruni confidence suicide meilleur ami

>>> À lire aussi : Carla Bruni : elle dévoile une rare photo de sa fille Guilia !

Carla Bruni se confie

Très discrète sur sa vie privée, Carla Bruni a décidé de se confier au journal Le Point à l’occasion de la sortie de son nouvel album. La chanteuse a abordé beaucoup de sujets, notamment sa relation avec son mari Nicolas Sarkozy.

« On peut avoir plusieurs grands amours dans une vie. Quand j’ai rencontré mon mari, il avait déjà été marié avec deux femmes avec qui il avait construit une famille. J’aimerais être son seul grand amour, mais je ne connais, il s’est engagé avec ses deux précédentes épouses parce qu’elles étaient de grandes amours. Il est en mode tout ou rien » expliquait-elle.

« La jalousie dépend davantage de soi que de la réalité. Être jaloux du passé de l’autre n’a pas de sens. On vous trompe rarement avec le passé. Il n’est pas un point de danger. » 

https://www.instagram.com/p/CGCosBSFQDx/

>>> À lire aussi : Carla Bruni-Sarkozy enceinte : l’étonnant « faire-part » destiné aux paparazzi

Une perte terrible

Carla Bruni a ensuite ajouté : « S’il y a des raisons d’être jaloux, c’est en imaginant le futur : le temps qui passe, la lassitude s’installe, l’envie de quelqu’un d’autre arrive. Quelqu’un de nouveau. (…) Je ne connais pas la jalousie du passé.« 

Elle s’est également confiée sur le décès de son meilleur ami qui s’est suicidé il y a 10 ans maintenant. « Cette chanson s’intitule Darling car c’est ainsi que François me surnommaitC’était aussi le premier mot de la lettre qu’il m’a laissée avant de s’en aller. À sa mort, je suis restée prostrée des jours et des jours. Je me sentais coupable de ne pas l’avoir appelé, sachant qu’il allait mal. (…) Lorsqu’un ami vous dit ‘ne plus avoir envie de rien’, il faut l’entendre.« 

https://www.instagram.com/p/CFsJBXZoY99/

>>> À lire aussi : Carla Bruni-Sarkozy en lingerie dans le bureau de son mari…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER