Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Michel Drucker au plus mal : il ne peut pas parler…

Publié par Romane TARDY le 30 Mai 2020 à 15:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sa disparition a laissé un grand vide. Ce jeudi 28 mai, Guy Bedos nous a quittés et depuis les hommages se multiplient. Dévasté, Michel Drucker ne trouve pas ses mots pour rendre homme à l’humoriste.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Mort de Guy Bedos : les causes de son décès dévoilées

Michel Drucker : dévasté et en larmes après la mort de Guy Bedos

La suite après cette vidéo

Dans l’après-midi du jeudi 28 mai 2020, Guy Bedos, célèbre humoriste, a rendu son dernier souffle. C’est son fils Nicolas qui a annoncé la triste nouvelle. Muriel Robin, Jean Dujardin ou encore Jean-Paul Belmondo lui ont rendu de beaux hommages. Quand vient le tour de Michel Drucker, l’émotion est trop forte…

La suite après cette publicité

Dans l’émission L’Heure des pros sur C News, Pascal Praud, un proche de Michel Drucker, a pris la parole pour son ami, incapable de parler à l’antenne. Pascal Praud a raconté son échange avec l’animateur la veille : « Moi j’ai eu Michel hier pendant une dizaine de minutes ; il était en larmes. Il m’a dit ‘C’est ma vie, c’est ma famille’. Ce sont les mots qu’il a utilisés, il a parlé de Nicolas Bedos. Il m’a dit : ‘Nicolas Bedos, je l’ai connu petit, il était devant une armoire à glace et il portait une veste rouge de Champs-Élysées. C’était l’humoriste préféré de ma maman, Guy Bedos’ « .

Son impossible hommage

Michel Drucker se sentait alors incapable de lui rendre hommage sans s’effondrer et ne trouvait pas les mots assez forts pour traduire sa peine. « Je ne peux pas parler. J’espère que tu sauras traduire simplement mon émotion’ « , a-t-il demandé à Pascal Praud.

La suite après cette publicité

Michel Drucker sent bien que cette génération est en train de s’éteindre. « Et il m’a raconté qu’il avait fait une émission de variété il y a 5, 6 ou 7 ans, et qu’il y avait, sur le plateau, Pierre Vernier, Jean-Loup Dabadie, Annie Girardot, Jean-Pierre Marielle, Rochefort, etc (…) et tous ces gens-là sont décédés, sauf Pierre Vernier d’ailleurs. (…) Tous ceux et toutes celles qui étaient stars dans les années 70 et 80, qui avaient 40 ou 45 ans, cette génération qui a passé 80-85 ans, qui est née dans les années 30, tous ces gens-là, sont en train, effectivement, de partir« , a poursuivit Pascal Praud.

Source : Télé Loisirs 

A lire aussi : Ce terrible drame de la vie de Guy Bedos dont il ne parlait jamais…