Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Démissions en masse à l’Elysée : Brigitte Macron soulagée

Publié par Leslie le 18 Fév 2019 à 17:27

Le ménage de printemps semble être fait précocement à l’Elysée avec le nombre important des démissions. Cependant, ces départs en masse sont les bienvenus, d’après l’édition du Parisien du 17 février 2019. Brigitte Macron en serait la première soulagée…

Des démissions en masse au sein de l’Elysée

Les démissions se succèdent au sein de l’Elysée et, nombreux sont ceux qui quittent le navire Macron. Tout d’abord Sylvain Fort, directeur de la communication, puis Ismaël Emelien, autre conseiller historique. D’autres départs vont certainement avoir lieu dans les semaines à venir. Or, d’après l’édition du Parisien du 17 février 2019, il semblerait que ces démissions ne soient que des départs précipités orchestrés par un Président de la République totalement excédé. Le quotidien a rapporté des paroles d’un proche d’Emmanuel Macron, sans pitié avec ce que l’on surnomme « Les Mormons » : « Il y a eu une accumulation de conneries. Ils ont fait des erreurs de jugement au sujet de l’affaire Benalla, sur les Gilets jaunes, la vidéo du pognon de dingue. Ils ont foiré! ». 

Démissions à l'Elysée : Soulagement pour le couple Macron

Brigitte et Emmanuel Macron soulagés par les démissions à l’Elysée

Brigitte Macron et Emmanuel Macron soulagés par ce tri à l’Elysée

Ce grand tri au sein de l’Elysée semble cependant soulager grandement le couple Macron. Dans l’ouvrage  « Madame La Présidente », les journalistes Ava Djamshidi et Nathalie Shuck ont mis l’accent sur la violence de cette garde rapprochée. Le Parisien cite d’ailleurs le surnom donné à ces collaborateurs privilégiés : Hyènes ou encore Blancs-becs. « Les Mormons faisaient peur et choquaient, laissant leurs traces au bas des portes centenaires qu’ils ouvraient à coups de pied », explique également le quotidien. Il ne faut pas oublier non plus, que ces « Mormons » souhaitaient la mort de la Première Dame de France qu’ils jugeaient trop présente dans les affaires politiques de son mari. On imagine donc que les tensions ont dû s’apaiser à l’Elysée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.