Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Le viol, c’est comme un meurtre éveillé » , la chanteuse Duffy livre le récit glaçant de son enfer passé

Publié par Romane TARDY le 07 Avr 2020 à 17:33

Duffy, la célèbre chanteuse du tube Mercy, a vécu un enfer étant plus jeune : elle a été kidnappée et violée. Elle a décidé sur son site internet de livrer les détails de l’enfer qu’elle a vécu durant cette période et ça fait froid dans le dos.

A lire aussi : Soprano se confie avec émotion sur son fils placé à la DDASS

Le 25 février dernier, la star Duffy, chanteuse internationale et concurrente d’Amy Winehouse avec son titre Mercy, a révélé un terrible secret. Elle annonçait après une décennie de silence avoir été « droguée, séquestrée et violée » . Après quelques semaines, elle a décidé de livrer les détails de l’enfer qu’elle a vécue sur son site internet. Son texte est des plus bouleversants et glaçants.

« Je devais marcher derrière lui » , Duffy fait le récit complet de son calvaire

L’histoire de Duffy est terrible. Pour son anniversaire, elle était au restaurant. Elle a été alors droguée et kidnappée. Séquestrée pendant près d’un mois, elle s’est notamment retrouvée dans un pays étranger où son agresseur profitait d’elle. « Je ne me souviens pas d’être montée dans l’avion ni avoir roulé à l’arrière d’une voiture. On m’a mise dans une chambre d’hôtel et l’agresseur est revenu pour me violer. Je me souviens de la douleur et d’essayer de rester consciente dans cette chambre après les faits » . 

La chanteuse vivait un véritable enfer et ne pouvait rien faire pour s’en sortir. « Je suis restée coincée avec lui encore une journée, il ne me regardait pas, je devais marcher derrière lui, j’étais d’une certaine façon consciente et renfermée. Il aurait pu se débarrasser de moi. Je pensais à fuir dans une ville voisine, pendant son sommeil, mais je n’avais pas d’argent sur moi et j’avais peur qu’il appelle la police pour m’être enfuie, et qu’il me fasse rechercher comme personne disparue » .

Son agresseur l’a ramené ensuite chez elle au Royaume-Uni et continuait à profiter d’elle. C’est une personne de son entourage qui l’a retrouvée en très mauvais état sur son « balcon, fixant le ciel, emmitouflée dans une couverture. Cette personne m’a dit que j’étais jaune et que je ressemblais à un mort » .  Menacée à plusieurs reprises, elle finira par raconter son histoire à la police. Suicidaire, elle va s’en sortir grâce  à son psychiatre.

« Le viol, c’est comme un meurtre éveillé, vous êtes en vie, mais morte »

Ce terrible événement a également éloigné la chanteuse des siens. « Ce qui s’est passé n’a pas seulement été une trahison envers moi, ma vie, une violence qui m’a presque tuée, ça m’a aussi volé beaucoup de choses venant des autres personnes. (…) Le viol, c’est comme un meurtre éveillé, vous êtes en vie, mais morte » . 

Aujourd’hui, Duffy a décidé de partager ce qu’elle avait vécue afin que ceux qui vivent de telles atrocités en parlent également. « Je partage cela aujourd’hui parce que nous vivons dans un monde blessant et je n’ai plus honte d’avoir été blessée. Je crois que si vous parlez avec votre cœur, les autres vous répondront avec leur cœur. Aussi sombre soit mon histoire, je parle avec mon cœur, pour ma vie, et pour celle des autres, qui ont souffert des mêmes choses » .

Elle affirme aller mieux aujourd’hui après une longue cure et de nombreux changements dans sa vie qui explique son silence : « Tout ce que je peux dire, c’est que rassembler les morceaux brisés a pris énormément de temps (…) J’ai déménagé cinq fois dans les trois années qui ont suivi, ne me sentant jamais en sécurité. J’ai trouvé où vivre, la 5ème maison, ça n’était pas aussi confiné que les autres, où j’ai fait mon deuil en silence » . La jeune femme a retrouvé aujourd’hui sa liberté et va pouvoir avancer. « Je peux maintenant laisser cette décennie derrière moi. Cela appartient le passé. Maintenant, plus de Mais qu’est-il arrivé à Duffy, maintenant vous savez… et je suis libre » . 

Sources : Le Figaro, Cosmopolitan

A lire aussi : « Il faudrait montrer des images un peu plus trash », Booba lance sa propre émission pour sensibiliser au Coronavirus et il a des idées efficaces !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.