Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Cette figure de la gastronomie française vient de s’éteindre

Publié par Lou Tabarin le 11 Août 2022 à 12:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le monde de la musique est en deuil depuis la disparition d’Olivia Newton-John, mais la cuisine n’est pas en reste. Jean-Paul Passedat, figure de la gastronomie française et père du chef étoilé Gérald Passedat, est décédé le mercredi 10 août à l’âge de 88 ans.

Jean Paul et Gerald Passedat

De chanteur d’opéra à patron d’un restaurant gastronomique… son incroyable destin

Chef cuisinier de renom et multi récompensé, Gérald Passedat vit une terrible épreuve. Le mercredi 10 août, il a annoncé le décès de son père sur son compte Instagram.

Marseille perd l’une de ses personnalités les plus connues. Il faut dire qu’il a longtemps géré le Petit Nice, un restaurant gastronomique et hôtel situé au bord de la mer dans la cité phocéenne. Cette propriété, acquise en 1917, connaît rapidement un fort succès. À la mort de son père, Jean-Paul Passedat délaisse sa carrière de chanteur d’opéra pour se consacrer à la gestion de l’établissement aux côtés d’Albertine, sa femme.

Le travail et la détermination payent toujours, et Jean-Paul Passedat en est la preuve. Il perdure la tradition familiale en embauchant son fils Gérald en cuisine dès 1985. D’apprenti, il devient chef étoilé. La consécration arrive en 2007 lorsque le Petit Nice obtient une troisième étoile au Guide Michelin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Petit Nice Passedat (@geraldpassedat)

Son fils lui rend un hommage émouvant

« Jean-Paul a transmis à son fils Gérald le goût du beau, le sens du rythme, l’amour des choses bien faites et le goût de faire plaisir aux autres » , relate la famille dans un communiqué. Elle ajoute qu’elle garde le souvenir d’un homme « passionné et respectueux des traditions culinaires du terroir marseillais » .

De son côté, Gérald Passedat tient à rappeler le rôle crucial qu’a eu son père dans sa carrière. « Grâce à ses valeurs, son humour, sa discipline son savoir-faire, sa vision futuriste il a su mener de mains de maître notre maison au firmament. Grand novateur, sublime cuisinier, et grand ténor, j’existe grâce à lui » , écrit le grand chef sur Instagram. Bel hommage !

0