Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Gwyneth Paltrow lance son sex-toy !

Publié par Claire JONNIER le 21 Fév 2021 à 5:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Gwyneth Paltrow a encore frappé ! Après ses bougies senteurs vagin, voici qu’elle met au point son tout premier sex-toy pour lutter contre la solitude liée au confinement. Une bonne nouvelle mais largement entachée par les multiples polémiques qui s’attaquent à l’actrice devenue un véritable Gourou du bien être outre-Atlantique !

>> À lire aussi : Gwyneth Paltrow vend des bougies parfumées à l’odeur de son vagin

Gwyneth Paltrow lance son sex-toy

Ce 14 février, Gwyneth Paltrow annonce en grande pompe la sortie de son premier sex-toy ! Vendu pour 136,07 $, c’est immédiatement la rupture de stock en seulement quelques heures. Il faut dire que l’actrice a frappé fort en publiant une photo d’elle de 1999 où elle reçoit un oscar qui rappelle en tout point la forme d’un vibromasseur…

Mais depuis, les années ont passé… Aujourd’hui, la blonde pétillante s’est transformée en un véritable Gourou du bien-être au féminin et fait fureur outre-Atlantique. Au travers de sa marque Goop, elle ne cesse donc d’inventer de nouveaux produits à destination exclusive des femmes en quête de plaisir et qui cherchent à mieux assumer leur féminité. La dernière en date, c’était des bougies « qui sentent son orgasme » ou « qui sentent son vagin. » Le souci, c’est qu’à trop vouloir pousser la tendance, la star en oubli le bon sens et surtout, la sécurité de ses utilisatrices.

gwyneth-paltrow-lance-son-sextoy-pour-lutter-contre-le-confinement

>> À lire aussi : Le Nova 2 : ce sextoy révolutionnaire qui s’intéresse vraiment au plaisir !

Quand le bien-être frise la supercherie

Aujourd’hui, on assiste à un véritable embargo pour une recherche de bien-être au quotidien. Mode de vie plus sain, féminité assumée, psychologie… Des termes qui font rêver certaines, mais qui en réalité, cachent une réalité bien moins glamour. Il faut tout de même savoir que Gwyneth Paltrow est à la tête d’un empire de 250 millions de dollars grâce à sa marque déposée au travers de son site Goop.

Le souci, c’est qu’elle propose par exemple des pilules pour les femmes ménopausées mais sans aucune validation de commissions scientifiques. Il en va de même pour des œufs vaginaux censés rééquilibrer les hormones des femmes et pour lesquels, elle sera condamnée à reverser 145 millions de dollars pour publicité mensongère. Et que dire de son nettoyage de l’utérus censé restaurer l’équilibre intérieur alors qu’en réalité, cette technique risque fortement de provoquer des mycoses ou des infections… En bref, un sex-toy reste certainement une bonne idée pour lutter contre la solitude du confinement, mais pour le reste, on repassera !

Source : HuffPost

0