Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Eric Zemmour homosexuel ? Il s’est posé des questions sur son orientation sexuelle

Publié par Mia le 25 Mar 2022 à 16:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On pourrait se dire qu’Eric Zemmour n’a pas de soucis avec son orientation sexuelle. Certains Français pensent même que le candidat est homophobe puisqu’il veut interdire la PMA pour toutes (donc pour les lesbiennes). Et pourtant, il a récemment exprimé un petit doute sur sa sexualité. C’était ce 21 mars 2022, lors de sa participation au podcast Président-iel, femmes, LGBTQIA+ : les candidats répondent.

Publicité
eric zemmour orientation sexuelle

>>> A lire aussi : Pour la journée des droits des femmes, Marine Le Pen adresse une « lettre aux Françaises » : quel est son contenu ?

« Qui suis-je ? » : Eric Zemmour doutait de son orientation sexuelle

La question de l’intégration de toutes les personnes, quelle que soit leur genre et orientation sexuelle, est importante dans ce cadre d’élection présidentielle 2022. À ce jour, tout le monde veut un chef d’État, tolérant et à l’écoute des personnes les plus discriminées dans le pays. C’est dans ce cadre que tous les candidats sont invités dans le podcast Président-iel, femmes, LGBTQIA+ : les candidats répondent, disponible sur Spotify. Ce 21 mars, c’était au tour d’Eric Zemmour de partager son avis.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Le candidat de Reconquête! a justement délivré une anecdote très surprenante sur son adolescence. Dans ce podcast, Eric Zemmour a déclaré avoir déjà douté de son orientation sexuelle. Il a notamment avoué s’être questionné sur ses préférences sexuelles, finalement comme beaucoup de jeunes à cet âge. Il a justement répondu à la question qui était « pour tous les enfants et pour tous les adolescents, je dis bien pour tous, les questions se posent sur l’identité sexuelle » . « Qui suis-je ? Un garçon ? Une fille ? Un hétéro ou un homosexuel ? Moi aussi, évidemment. À l’adolescence, évidemment » , a-t-il ainsi déclaré, tout simplement.

Le candidat craint la fin d’une société « majoritairement hétérosexuelle »

Un doute sur son orientation sexuelle qu’Eric Zemmour assume. Pourtant, il n’est vraiment pas le candidat idéal pour l’acceptation systémique des homosexuels, asexuels, transgenres, etc. Non. Il demeure fermement opposé à la GPA (gestion pour autrui). Il a d’ailleurs exprimé son ressenti face aux groupes LGBTQIA+, qu’il décrit comme un « phénomène de mode » , une « idéologie » . Il a déjà déclaré être très opposé à certains groupes féministes également.

Publicité

Comme dit précédemment, il est par ailleurs en faveur de l’interdiction de la PMA pour toutes. Cela fait partie de ses mesures phares, inscrites dans son programme. Dans ce cadre, il veut donc interdire la procréation médicalement assistée pour tous les couples où « il n’y a pas de père » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

De la même façon, dans ce podcast, Eric Zemmour a déclaré craindre la disparition du « modèle majoritaire hétérosexuel » . Selon le candidat à la présidentielle, « C’est normal, […] je viens d’une génération qui découvrait tout cela : les stars androgynes à la David Bowie. Vous savez, je ne veux pas vous vexer, mais vous n’avez rien inventé » . Eric Zemmour a peur de « finir avec une société déstructurée » . Il ne tient pas non plus à changer la société sur les questions des LGBTQIA + : « Ce que je ne veux pas, c’est que l’on m’impose une image normative de la société qui remplace l’image normative donnée par le modèle majoritaire hétérosexuel. C’est mon seul combat, il est idéologique. Il n’a aucune influence sur la vie des gens » .

>>> A lire aussi : « Je veux renvoyer tous les gens dont on ne veut plus » : Éric Zemmour annonce son projet de ministère de la ré-migration (vidéo)