Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Instagram grossophobe ? Sa photo censurée car elle ne serait pas assez mince !

Publié par Claire JONNIER le 23 Oct 2020 à 20:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Impossible de la louper ! Sur les réseaux sociaux, Celeste Barber a entrepris de se lancer dans des parodies de stars VS la réalité. Mais récemment, et alors qu’elle imitait un cliché de la belle Candice Swanepoel, elle s’est automatiquement faite censurer par l’application. Une fois de plus, cela soulève un certain nombre de questions et notamment de savoir si instagram serait grossophobe ! Découvrez le fameux cliché et faites-vous une idée en vidéo :

>> À lire aussi : Les Reines du shopping : Cristina Cordula dérape sur les “femmes rondes”… c’en est trop !

Celeste Barber : la comique censurée !

Sur instagram, Celeste Barber est connue pour ses multiples parodies de stars. Cette fois-ci, elle entreprend d’imiter la pose sensuelle de la belle Candice Swanepoel. Légèrement de profil, elle s’affiche dans son plus simple appareil en couvrant simplement sa poitrine. Résultat ? Son cliché est censuré alors que celui de la mannequin reste.

Immédiatement, les fans de la comique la préviennent d’une notification indiquant que la publication « ne respectait pas les règles de la communauté sur la nudité ou sur les activités sexuelles. » Quand à Celeste, elle fera simplement remarquer à instagram : « Oh salut, je suis juste là pour vérifier vos doubles standards. » Immédiatement, le réseau social répond par des excuses en lui expliquant qu’a priori, ce serait une erreur. Sauf que…

instagram-grossophobe-celeste-barber-censuree-car-ne-serait-pas-assez-mince

>> À lire aussi : Télérama dénonce la grossophobie et se fait censurer par Instagram !

Un algorithme grossophobe ?

Ce n’est malheureusement pas la première fois que ce genre de photos est censuré. Et si cette fois-ci, c’est Celeste Barber qui en fait les frais, il faut savoir que bon nombres de clichés sont « contraires au règlement. » On pense par exemple aux femmes qui allaitent ainsi qu’à toutes les photos qui montrent des corps qui ne respectent pas les normes actuelles. Alors évidemment, les femmes rondes sont la première cible et pour une raison simple ! « On peut dire que le ‘machine learning’ identifie un ‘pourcentage’ de peau, bien que la réalité soit un peu plus nuancée et compliquée. »

Ce qui sous-entend que plus le corps est mince, plus ça passe alors qu’à l’inverse, plus le corps est gros et plus il présente de peau… Le magazine français Télérama en avait aussi fait les frais et avait justement attaqué l’algorithme d’instagram qu’il juge grossophobe ! « Les algorithmes de Facebook, Instagram et consorts n’aiment pas la nudité, même quand elle n’a rien de pornographique, avait réagi Télérama. […] La photo de Leslie Barbara Butch ne montre ni sexe, ni téton, évidemment, mais beaucoup de peau. Trop, apparemment, pour les réseaux sociaux. »