Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« J’ai fait prostitué » : Benjamin Biolay fait de lourdes révélations sur son passé

Publié par FJ le 01 Sep 2022 à 22:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Benjamin Biolay est l’un des chanteurs les plus connus de sa génération. À l’occasion de la sortie de son nouvel album Saint-Clair, le 9 septembre prochain, il a accepté de se confier dans les colonnes du Nouvel Obs ce jeudi 1er septembre 2022 et il a fait une étonnante déclaration sur le début de sa carrière.

benjamin biolay debut compliquee

Benjamin Biolay, à fond sur la route du succès

Benjamin Biolay ne cesse de faire parler de lui. Et pour cause, le chanteur à la voix rauque enchaîne les succès depuis quelques années maintenant. Récemment, il sortait son nouvel album Grand-Prix qui lui a valu d’être au top des charts pendant de longues semaines avec notamment son titre Comment est ta peine ?

Et dans quelques jours, le 9 septembre prochain, Benjamin Biolay présentera son nouvel album, Saint-Clair. À l’occasion de la sortie de celui-ci, il enchaîne la tournée des médias et les interviews et notamment au Nouvel Obs. Dans une interview accordée au journal ce jeudi 1er septembre 2022, il s’est confié sans filtre sur de nombreux sujets et notamment l’un des plus importants, son âge.

Des débuts étonnants

En effet, en janvier prochain, Benjamin Biolay fêtera ses 50 ans. Un sujet qui visiblement l’inquiète légèrement : « Le sentiment d’être au début de la fin, je l’ai ressenti il y a cinq ans. Je me méfie de la cinquantaine, mon ami Hubert Mounier est mort à 53 ans. Depuis, je n’ai plus grand monde à qui parler ».

Mais ensuite, l’ancien compagnon de Vanessa Paradis s’est également confié sur les débuts de sa carrière : « Je n’ai jamais couché avec personne pour de l’argent, mais en entrant dans le show-business j’ai souvent eu l’impression d’être à deux doigts de le faire. Quand on se rend à certaines soirées dans le seul but de réussir, on peut se sentir crade. Je n’ai sucé personne, mais le coeur y était. Quand j’écris ‘j’ai fais prostitué’, ça sort spontanément car je le pense vraiment ». Voilà qui a le mérite d’être clair. 

0