Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Laurence Boccolini au plus mal : elle souffre le martyr

Publié par Manon CAPELLE le 18 Avr 2020 à 16:31

L’animatrice de TF1 ne passe pas un très bon confinement. Souffrant de polyarthrite chronique, Laurence Boccolini n’est plus en capacité de prendre son traitement pour apaiser sa douleur.

Laurence Boccolini

>>> À lire aussi : Michel Cymes : sa fortune mirobolante dévoilée… la polémique enfle ! (vidéo)

Laurence Boccolini partage son confinement sur Instagram

Comme des millions de personnes, Laurence Boccolini est aussi confinée chez elle depuis le 17 mars. Depuis le début de cet enfermement, l’animatrice de TF1 s’amusait sur Instagram à poster des moments de joie avec ses abonnés.

Cependant, dès le 25 mars, la présentatrice s’est absentée plusieurs jours consécutifs. Elle prévenait même, le 24 mars : « J’ai pas un rhume, mais je pense qu’il doit y avoir des pollens, parce que j’ai le nez qui coule beaucoup, j’éternue beaucoup… donc j’ai une drôle de voix. »

Beaucoup d’internautes suivaient ses mésaventures quotidiennes. Cette absence a rapidement inquiété les internautes.

>>> À lire aussi : Qui sont les plus jeunes milliardaires du monde ?

L’animatrice souffre le martyr depuis plusieurs jours

Le 27 mars, Laurence Boccolini donnait alors de ses nouvelles. « Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien. Ça fait quelques jours qu’on ne s’est pas vus. Deux jours, je crois, que je n’ai pas mis de chanson en ligne. Alors, ne vous inquiétez pas. Pour ceux qui m’ont mis des messages en me demandant : ‘Est-ce que vous allez bien?’ J’ai eu deux jours compliqués, parce que vous savez que j’ai une polyarthrite. Elle, elle s’en fiche, du confinement, du Covid, de tout ! Les poussées d’arthrose arrivent quand on ne s’y attend pas. Et ça fait deux jours que j’ai très, très, très mal. »

Aussi, elle a expliqué que depuis son séjour en Afrique du Sud l’an passé, certains médicaments lui sont interdits. Ainsi, elle conclut : « Comme je n’ai plus le droit depuis mon retour d’Afrique du Sud de prendre des anti-inflammatoires, je navigue avec un Doliprane par jour. Ça fait très, très mal ! Ça fait deux jours que je n’étais vraiment pas bien! Et j’ai une sale tête. Et pas [celle] à vous chanter des chansons parce que ça n’aurait pas été terrible. »

On espère pour elle que la crise passera le plus vite possible !

>>> À lire aussi : Enora Malagré partage un cliché vintage qui suscite les moqueries des internautes

Source : France Dimanche

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.