Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je me devais de faire cela ! » Fanny Agostini revient sur la plainte qu’elle a déposée sur Jean-Jacques Bourdin !

Publié par Céline le 21 Mai 2022 à 14:49
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cinq mois après avoir déposé une plainte contre le présentateur Jean-Jacques Bourdin, Fanny Agostini a accepté de revenir sur l’affaire.

"Je me devais de faire cela !" Fanny Agostini revient sur la plainte qu'elle a déposée sur Jean-Jacques Bourdin !

La plainte était prescrite

En février 2022, celle qui avait déposé plainte contre Jean-Jacques Bourdin pour tentative d’agression sexuelle, avait décidé de révéler son identité : Fanny Agostini. Cette ancienne présentatrice de Thalassa accusait, en effet, l’animateur vedette du groupe Altice de faits que ce dernier avait immédiatement niés. Malgré cela, il avait été écarté de l’antenne.

Dans la version de la jeune femme, les faits remontent à 2013. À cette époque, elle participe à l’Open de pétanque de Calvi, en Corse. Un événement auquel était également invité Jean-Jacques Bourdin…

Le vendredi 8 avril 2022, ce dernier a affirmé que l’enquête avait été classée sans suite. « J’ai toujours fermement contesté les faits« , s’est-il permis de clarifier dans un communiqué. De son côté, l’avocate de la présentatrice, Me Laure Heinich, a assuré que ce classement n’était pas une surprise. En effet, il faut savoir que la plainte était prescrite. L’avocate regrette néanmoins de ne pas en avoir été averti par un acte d’enquête, ni par les policiers, ni par le parquet. Et ce vendredi 20 mai, lors d’une interview accordée à TV Mag, Fanny Agostini a accepté de s’exprimer sur ce sujet.

Fanny Agostini a tourné la page

Fanny Agostini assure donc, comme son avocate, que cette décision était sans surprise étant donné qu’elle savait depuis le départ que son cas était prescrit. Mais elle assure savoir également pourquoi elle a entrepris cette démarche. Pour elle, mais aussi pour d’autres femmes. « Même si l’affaire est classée, un dossier est constitué et je ne suis pas seule… »

La journaliste de 33 ans affirme désormais mieux se sentir. Comme étant libérée d’un trop lourd secret.  » C’est derrière moi. Je me devais de le faire, je me sens libérée« , confie-t-elle à nos confrères. De son côté, seulement quelques semaines avant le lancement d’une nouvelle saison, Jean-Jacques Bourdin, espère bien retrouver son public dans de nouvelles émissions. 

Source : Voici
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0