Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Jean-Jacques Bourdin : plusieurs semaines après des accusations de tentative d’agression sexuelle, il sort du silence et tacle Valérie Pécresse !

Publié par La rédaction le 03 Avr 2022 à 12:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà plusieurs semaines que nous n’avions plus eu la moindre nouvelle de la part de Jean-Jacques Bourdin. Très discret depuis les accusations d’agressions sexuelles à son encontre, le célèbre journaliste fait profil bas depuis un certain temps. Pourtant, ce dimanche 3 avril, il a repris la parole sur Twitter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas manqué d’adresser un joli tacle indirect… à Valérie Pécresse. Et bim !

jean-jacques bourdin twitter parole valerie pecresse

Jean-Jacques Bourdin refait surface sur Twitter

Ils sont apparus comme ça, totalement par hasard, un matin d’avril. Les deux tweets de Jean-Jacques Bourdin ont l’air anodins, mais ils demeurent quand même comme la seule prise de parole du journaliste depuis de très longues semaines. En effet, après les accusations d’agressions sexuelles proférées par une ancienne journaliste de RMC à son encontre, le célèbre intervieweur politique a été mis en retrait de l’antenne.

Le point d’orgue de cette mise sur « blacklist » avait été cette prise de parole de Valérie Pécresse, en plein direct à la télévision. Un événement qui, pour Jean-Jacques Bourdin, est visiblement très difficile à avaler. « Une électrice m’arrête dans la rue. Je suis une femme de droite mais je ne voterai pas Pécresse. Son comportement a votre égard a révélé sa vraie nature. Je n’ai rien ajouté », a alors expliqué dans son tweet l’ancienne vedette de radio. À bon entendeur…

Il remercie ceux qui le pleurent

Après avoir laissé passer plusieurs semaines sans donner de nouvelles, Jean-Jacques Bourdin a surtout souhaité remercier ceux qui, depuis sa disparition des radars, ne cessent de le soutenir. « Merci du fond du cœur pour les innombrables messages que je reçois. Vous nous manquez me dites vous, vous aussi vous me manquez… », a-t-il adressé à son public. Pour rappel, il est remplacé, depuis sa mise en retrait, par la journaliste Apolline de Malherbe, avec qui il ne s’entendait pas du tout…