Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Nabilla condamnée pour pratiques commerciales trompeuses : le montant de son amende scandalise les internautes

Publié par Romane TARDY le 28 Juil 2021 à 15:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les placements de produits des stars sont parfois douteux. Nabilla vient de se prendre le revers de la médaille. En effet, la jeune influenceuse va devoir payer une amende pour la promotion de services boursiers sur Snapchat jugée comme « pratique commerciale trompeuse » .

La suite après cette publicité
nabilla

>>> A lire aussi : Nabilla, Jessica Thivenin : Quels candidats de télé-réalité sont les plus riches aujourd’hui ?

Nabilla condamné après une story Snapchat

La suite après cette vidéo

Les placements de produits et partenariats sont une part très importante des revenus des stars et notamment des candidats de télé-réalité. Produits amincissants, vêtements, cadres photo, il y en a pour tous les goûts. Nabilla Benattia n’échappe pas à la règle. Néanmoins, une de ses story Snapchat va lui coûter cher. En effet, la vedette de téléréalité faisait en 2018 la promotion d’un service gratuit de formation au trading proposé par un site boursier spécialisé dans le bitcoin. Elle mettait aussi en avant des perspectives de gains importants.

La suite après cette publicité

Cependant, la DGCCRF, Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes, a dénoncé cette pratique comme « trompeuse » . En effet, elle explique que « le défaut d’indication du caractère publicitaire de sa publication (par un logo ou une mention orale ou écrite par exemple) constitue une pratique commerciale trompeuse à l’encontre de ses abonnés qui peuvent croire à tort que la promotion de l’influenceuse résulte d’une expérience personnelle positive désintéressée » . La jeune femme n’avait donc pas mentionné qu’elle était rémunérée par les sociétés exploitant ce site pour faire cette promotion.

20 00 euros d’amende

Condamnée, Nabilla va devoir régler une amende en fonction des bénéfices tirés de cette opération. Le montant a été fixé et accepté à 20 000 euros. Ce n’est pas la première fois qu’un tel cas se produit. La DGCCRF se veut de plus en plus méfiante : « Les publications des influenceurs sur les réseaux sociaux sont (…) susceptibles d’avoir une incidence significative sur le comportement économique des personnes qui les suivent et ne doivent donc pas tromper les consommateurs » .

La suite après cette publicité

Au vue de la fortune que détient la jeune femme, certains internautes ont trouvé cette sanction bien insuffisante. On pouvait lire sur les réseaux sociaux : « C’est très peu cher payé, les influenceurs vont continuer à s’en mettre plein les poches en trompant les jeunes » , « Épinglez tous les influenceurs sur Instagram, Snapchat, Youtube qui font de la pub déguisée H24 depuis 10 ans et vous aurez de quoi combler le trou de la sécu. 20 000 euros d’amende, c’est une goutte d’eau dans son empire » . Nabilla sait maintenant à quoi s’en tenir.

>>> A lire aussi : Nabilla nue à Ibiza ? La photo qui fait scandale !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.