Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Pascal Soetens : ce geste sur son fils qu’il regrette plus que tout

Publié par Justine le 14 Mai 2021 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Connu comme étant le Grand Frère de milliers de téléspectateurs Français, Pascal Soetens s’est confié sur son rôle de père. Invité dans le podcast « Parents d’abord » de Télé Loisirs, il revient sur les erreurs commises durant l’éducation de ses fils et regrette particulièrement un geste.

La suite après cette publicité
Pascal Soetens regrette avoir donné une gifle à son fils

@pascalsoetens / Instagram

>>> À lire aussi : La loi anti-fessée ? « Moi je m’en suis pris et heureusement » Pascal Soetens se positionne pour la fessée ! (vidéo)

Pascal Soetens revient sur sa plus grosse erreur

La suite après cette vidéo

Après avoir redressé de nombreux adolescents, Pascal Soetens dévoile une facette méconnue de son personnage télévisé : celui de père. Dans le podcast de Télé Loisirs nommé « Parents d’abord », le Grand Frère revient sur ses erreurs en tant que parent. Père de deux garçons prénommés Enzo et Loucas, il admet avoir été souvent absent pour tourner ses émissions.

La suite après cette publicité

Malgré tout, il était impliqué dans leur éducation, même s’il a commis quelques petites erreurs dont une qu’il regrette fortement aujourd’hui. Interrogé sur les punitions corporelles, Pascal Soetens confie avoir été « dur avec eux, mais j’étais surtout ferme ».

>>> À lire aussi : Faut-il éviter d’embrasser ses enfants sur la bouche ? Des psychiatres répondent

La perte de sang-froid de Pascal Soetens

La suite après cette publicité

En toute transparence, Pascal Soetens reconnaît avoir « mis une fessée, une fois, à Enzo. Il était petit, il avait fait une connerie ». Mais ce n’est pas la seule punition qu’il a infligée à ses enfants ! Loucas lui a récemment rappelé avoir reçu une gifle après avoir eu une mauvaise note à l’école.

Sur ce point, Pascal est intransigeant ! Il souhaite absolument que ses garçons ramènent des notes au-dessus de 10, « Sauf qu’un jour, il ramène une note inférieure à 10 et il fallait signer le bulletin. Je prends le carnet pour signer et je vois une signature qui n’est pas la mienne ! C’était même allé plus loin. Il avait eu un D, il l’a transformé en B », explique-t-il.

Un mensonge que son fils a tenu jusqu’au bout, énervant Pascal Soetens. Il admet cependant : « C’est vrai que la gifle c’est dur, c’est humiliant. J’ai regretté mon geste », il poursuit : « C’est la seule fois, la dernière fois où il a été sanctionné. Parce que je ne suis pas pour la claque ».

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Voici ce qui se passe quand vous donnez une fessée à votre enfant

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.