Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Patrick Sébastien opéré pendant 8 heures : l’animateur sur le point de « rester sur le billard »

Publié par Celine Spectra le 01 Oct 2022 à 9:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans son nouvel ouvrage « Vivre et renaître chaque jour », Patrick Sébastien a récemment révélé comment il a découvert un beau jour être atteint d’un cancer du rein. Ce 28 septembre, après avoir indiqué s’il était oui ou non client du bois de Boulogne, il a accepté d’évoquer auprès de nos confrères du Parisien, cette maladie. Et aussi de révéler ce qui l’a finalement aidé à reprendre goût à la vie. « Ce qui doit arriver, arrive… »

Patrick Sébastien estime avoir, finalement, eu beaucoup de chance

Celui qui a déjà pensé au suicide préfère parler de « chancer » que de cancer… A présent guéri, Patrick Sébastien a accepté de revenir sur le moment, en ce début d’année 2022, où il a appris être atteint d’un cancer du rein, dans son ouvrage « Vivre et renaître chaque jour », qui est paru ce jeudi 29 septembre 2022. Et comme il le confie, il a découvert ce crabe par hasard, lors d’un contrôle de routine pour une prostatite. Très vite s’en est suivi une lourde opération de huit heures.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le célèbre animateur indique aussi que lorsque les chirurgiens sont arrivés au rein, ils ont découvert qu’il avait trois artères plutôt qu’une, et qu’il aurait pu décéder sur le billard. Mais malgré tout, il a décidé de ne pas s’apitoyer sur son sort et préfère relativiser.

« Je pars du principe que tout est écrit et que si c’est arrivé, c’est que finalement, cela devait arriver. »

Patrick Sébastien, a deux doigts de la mort, révèle ce qui lui a redonné goût à la vie

Capture d’écran TPMP

Une maladie silencieuse

Il faut savoir que dans la majorité des cas, le cancer du rein se développe sans aucun symptôme. Mais, comme l’indique l’Institut national du cancer, certaines fois, la maladie peut entrainer « une hématurie », c’est-à-dire la présence de sang dans les urines. Ainsi qu’une forte douleur dans le flanc. Ou bien encore une masse palpable au niveau des lombaires. 

Dans des cas plus rares, lors du cancer du rein, un œdème peut également se développer au niveau des jambes. Cette complication est occasionnée par l’obstruction de la veine cave par des cellules cancéreuses. De la fièvre ou une perte de poids inexpliquée peuvent également pousser à consulter son médecin traitant. Quoi qu’il en soit, et fort heureusement, ce cauchemar est à présent derrière l’animateur.