Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron a eu un gros coup de coeur pour ce château : ce chantier à 185 millions d’euros qui va faire parler…

Publié par Elodie GD le 13 Oct 2020 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Selon Le Monde, Emmanuel Macron envisagerait de transformer le château de Villers-Cotterêts, propriété de l’Etat, en cité internationale de la langue française.

Château-de-Villers-Cotterêts

A lire aussi: Couvre-feu, reconfinement, déplacements : Que pourrait annoncer Emmanuel Macron mercredi soir ?

Emmanuel Macron friand d’édifices patrimoniaux

Le château de Villers-Cotterêts situé dans l’Aisne et édifié en 1532 sera bientôt transformé en ‘cité internationale de la langue française’. Cette décision émane du président de la République qui se serait ‘entiché’ du château. C’est donc à un chantier de taille que s’attaquent les ouvriers mobilisés. En effet, la bâtisse était jusque-là laissée à l’état de ruine.

C’est le 17 mars 2017, quelques mois avant l’élection présidentielle qu’Emmanuel Macron et son épouse se rendront pour la première fois au château de Villers-Cotterêts. C’est Jacques Krabal, élu LREM, qui aurait proposé aux époux de faire ce détour à l’occasion d’un meeting qui devait se tenir à Reims. « Emmanuel et Brigitte sont entrés dans la cour extérieure, où des élus les attendaient pour leur présenter un projet de réhabilitation. Celui-ci prévoyait de transformer les lieux en hôtel et casino, avec des fonds privésQuand ils ont entendu ça, Brigitte a levé les yeux au ciel et Emmanuel a dit qu’on ne pouvait pas laisser faire » , rapporte-t-il au Monde.

Un chantier de 185 millions d’euros!

Après avoir visité le château, l’actuel président aurait déclaré qu’en cas de victoire, il transformerait Villers-Cotterêts en « l’un des piliers symboliques de notre francophonie ». A l’époque, personne n’a pris les remarques du candidat au sérieux. Pourtant, trois ans plus tard, les travaux sont bel et bien entamés.

Pour la petite histoire, la décision du président s’inspire de l’ordonnance signée par François Ier en 1539. Les articles 110 et 111 de cette ordonnance ont fait du français la langue officielle de la France. Au total, le montant des travaux s’élèvera à 185 millions d’euros. Emmanuel Macron a tenu à ce que l’Etat prenne en charge la totalité des coûts générés par le chantier.

« L’objectif est de restaurer le château pour y accueillir un parcours consacré à la langue française, mais aussi des résidences pour écrivains, des formations à la lutte contre l’illettrisme, des entreprises de traduction, une librairie… » . A terme, le chef d’Etat compte y accueillir 200 000 visiteurs par an. Le chantier ne prendra cependant fin qu’au premier trimestre 2022. Il faudra jusque-là s’armer de patience.

A lire aussi: Emmanuel Macron et Jean Castex positifs au Covid-19 ? Cette rencontre qui inquiète beaucoup…

Source: Le Monde

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0