Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Pelé : Ce jour où il s’est comparé à Kylian Mbappé

Publié par Alicia Trotin le 30 Déc 2022 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le joueur iconique de l’Équipe de France a rendu un émouvant hommage, plein de force, sur les réseaux sociaux, il a tenu à partager une photo de leur rencontre. En effet, le jeune homme a eu la chance d’échanger avec Pelé en 2019, lors d’une soirée organisée par une marque partenaire.

À lire aussi : Star mondiale du foot, Pelé est mort à l’âge de 82 ans

Pelé rencontre Mbappé

Un échange plein d’admiration

On ne peut qu’imaginer le souvenir inoubliable que cela doit être pour le jeune joueur de 24 ans. Pour Kylian Mbappé, poser à côté de cet homme qu’il qualifiait en 2019 comme étant une « icône, la légende absolue ». Avec beaucoup de modestie, le joueur français avait confié que pour lui, il ne serait jamais Pelé.

« Il n’y a qu’un “Roi”. Moi je suis juste Kylian. »

Une preuve d’humilité qui n’a fait qu’accentuer les fantasmes des passionnés de football. Si Kylian Mbappé a remporté sa première Coupe du monde à 20 ans, Pelé avait lui pulvérisé les records en gagnant la sienne à seulement 17 ans.

À lire aussi : Quand Kylian Mbappé et Pelé se rencontrent à Paris !

Mbappé, le futur Pelé ?

À l’époque, pour Pelé, il n’y avait aucun problème à reconnaitre le talent du jeune parisien, étoile montante du football.

« Si Kylian continue d’égaler mes records comme ça, je vais devoir rechausser mes crampons… »

De nombreux experts sportifs comparaient souvent les deux hommes et la conclusion est presque la même à chaque fois : Mbappé sera à la hauteur de Pelé dans les années à venir.

 « Il sera ce qu’a été Pelé pour le monde : la référence pour les prochaines décennies »

L’AFP avait demandé au Roi, à l’époque, ce qu’il conseillerait à Mbappé pour la suite de sa carrière. Sa réponse avait été donnée avec quelques rires, et beaucoup de gentillesse.

« Il n’en a pas besoin. Je lui ai juste dit qu’il fallait qu’il soit un bon garçon, une gentille personne. Mais surtout de rester calme »

Une leçon visiblement bien apprise par le jeune vice-champion de cette Coupe du monde, qui a su garder son calme face aux railleries de la défaite française.

À lire aussi : Ce joueur australien se paie Kylian Mbappé et Olivier Giroud… pour une raison bien particulière

0