Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Des hackers menacent de dévoiler les affaires privées de nombreuses célébrités : ils demandent une rançon colossale !

Publié par Justine le 20 Mai 2020 à 14:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Beaucoup de people profitent des services des cabinets d’avocats pour régler des différends. Échanges privés et affaires sensibles sont menacés d’être rendus publiques par un groupe de hackers. Le cabinet new-yorkais Grubman Shire Meiselas & Sacks doit verser une rançon record pour protéger ses clients.

People, les données sensibles dévoilées

>>> À lire aussi : Attention à cette nouvelle technique de piratage de smartphone dont vous pourriez être victime

La suite après cette publicité

Les données privées des people en danger

C’est un coup de massue qui vient de tomber sur le cabinet d’avocats Grubman Shire Meiselas & Sacks. Avec de nombreux people en tant que clients, le cabinet est une cible privilégié pour les hackers. Et ces derniers ne se sont pas faits prier ! Un groupe de cybercriminels détient les données personnelles des clients les plus célèbres du cabinet.

La suite après cette vidéo

Pour garder ces informations secrètes, ils demandent une rançon record de 42 millions de dollars. Un rapport explique que le montant de la rançon pour ce type de méfait ne dépasse pas les centaines de milliers de dollars, toutefois, les données étant celles de célébrités, le prix s’envole !

La suite après cette publicité

En effet, le cabinet compte Lady Gaga, Nicki Minaj, Madonna ou encore U2 en tant que clients, relate L’usine Digitale. Dans une note en date du 7 mai publiée sur le dark web, les hackers du ransomware REvil menacent de rendre public toutes ces données en l’absence de paiement. Malgré ces menaces, le cabinet refuse de céder, révèlent-ils à Variety.

>>> À lire aussi : Lady Gaga : son dernier clip fait le buzz pour une raison qui va vous laisser bouche bée

Les avocats des people tiennent bon

La suite après cette publicité

Les cybercriminels assurent avoir dérobé pas moins de 756 Go de données de people depuis les serveurs GSM&S, comprenant des contrats, des numéros de téléphone, adresses email, accords de non-divulgation et des correspondances privée, annonce le site américain.

Après avoir rendu public 2,2 Go de données concernant Lady Gaga, les cybercriminels menacent d’attaquer Donald Trump, pourtant absent des clients du cabinet. Ils expliquent que « C’est une période électorale et nous avons trouvé une tonne de linge sale juste à temps. M. Trump, si vous voulez rester président, frappez les avocats où ça fait mal – sinon, vous pouvez oublier vos ambitions. Quant aux électeurs : nous pouvons vous assurer qu’après cette publication, vous ne voudrez plus de lui comme président ». Comment va réagir le cabinet ?

>>> À lire aussi : Du sang et de la salive de survivants du Coronavirus en vente sur le dark web

La suite après cette publicité

Source : L’Usine Digitale