Maurane : cette phrase tristement prémonitoire prononcée la veille de sa mort

Publié par le le 20 May 2020

Maurane nous a quittés le 7 mai 2018 à 57 ans. La veille de sa mort, la chanteuse avait prononcé une phrase qui s’est révélée tristement prémonitoire de sa disparition.

A lire aussi : Un chirurgien devient compositeur de musique classique après avoir été frappé par la foudre

Maurane avait prononcé une phrase tristement prémonitoire la veille de sa disparition

Maurane, décédée le 7 mai 2018, aurait succombé à une crise cardiaque à son domicile en Belgique. La chanteuse de 57 ans était en pleine préparation d’une tournée et d’un album en hommage à Jacques Brel. Elle était même montée sur scène la veille de sa disparition lors de la fête de l’Iris à Bruxelles.

Le parquet de Bruxelles avait écarté la piste du suicide et classé le dossier sans suite. Pourtant, la veille de sa mort, Maurane avait fait une étrange déclaration à l’air prémonitoire : “Ça fait trois jours que je rechante. C’est une espèce de renaissance parce que je vous avoue que j’ai vraiment cru, pendant presque un an, que je ne rechanterais plus. C’est reparti pour un tour, comme on dit, et puis 2019, la tournée… J’ai envie de dire que j’ai encore le temps, mais le temps passe tellement vite…” , avait-elle exprimé au micro de RTBF. Effectivement, le temps est passé si vite, que ce fût l’une de ses dernières déclarations.

Maurane est enterrée le 17 mai avec une cérémonie à l’église de Notre-Dame-des-Grâces, à Woluwe-Saint-Pierre,  près de Bruxelles

Source : Oh My Mag

A lire aussi : Alerte : cette célèbre chanteuse française « séquestrée et torturée » à son domicile

Publié par le le 20 May 2020
0