Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

PPDA accusé de viols : nouveau rebondissement dans l’affaire

Publié par Justine le 26 Nov 2021 à 10:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

PPDA est dans la tourmente. Une première plainte pour viol a été déposée par Florence Porcel en février dernier, suivie d’une deuxième ce jeudi. Cette seconde plainte pour viol requiert la constitution d’une partie civile.

La suite après cette publicité
PPDA : seconde plainte pour viol

@ppdaofficiel / Instagram

>>> À lire aussi : PPDA accusé de viol : de nouveaux témoignages glaçants viennent de tomber

La suite après cette vidéo

PPDA visé par une nouvelle plainte pour viol

Suite à la première plainte de Florence Porcel en février dernier, la parole de 8 femmes s’est libérée et les faits de « viols », de « harcèlement sexuel », ou d’« agressions sexuelles », continuent de pleuvoir sur l’ex-présentateur. Ces femmes ont d’ailleurs témoigné dans Libération et ont ainsi relancé l’affaire.

La suite après cette publicité

Le parquet de Nanterre a classé la première plainte sans suite en raison d’une « insuffisance de preuves » et de « prescription ». Florence Porcel ne se démonte pas et compte bien se battre. Elle a déposé une nouvelle plainte avec constitution d’une partie civile auprès du doyen des juges d’instruction, ce jeudi 25 novembre, révèle France Info.

>>> À lire aussi : « C’est dégueulasse ce qu’on lui fait » : Charles Villeneuve défend Patrick Poivre d’Arvor, accusé de viols (vidéo)

Les actes de PPDA étudiés à la loupe

La suite après cette publicité

La constitution de partie civile change tout, puisqu’une information judiciaire est automatiquement ouverte et confiée à un juge d’instruction. Par ailleurs, la victime doit verser une consigne (qui doit couvrir l’amende en cas de fausse dénonciation). Seuls les faits de viols pourront être jugés, mais le juge peut entendre les autres femmes malgré la prescription et consulter l’intégralité du dossier.

Pour rappel, la journaliste accuse PPDA de lui avoir imposé une relation sexuelle non consentie en 2004 avant de réitérer en 2009 avec une fellation. Depuis, l’ex-présentateur du JT de TF1 garde le silence et s’éloigne des médias.

>>> À lire aussi : « Je suis écœuré » : Nicolas Hulot, accusé d’agressions sexuelles, il se retire de la vie publique

Source : France Info

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.