Un réalisateur français placé en garde à vue pour une accusation d’agressions sexuelles (Vidéo)

Publié par Manon le 14 Jan 2020

En novembre dernier, l’actrice Adèle Haenel accusait le réalisateur Christophe Ruggia d’attouchements et de harcèlement sexuel lorsqu’elle était âgée de 12 à 15 ans. Le cinéaste vient d’être placé en garde à vue. 

Christophe Ruggia

>>> À lire aussi : Carla Moreau « dégoûtée » : la jeune maman se dit « épuisée » par sa fille

Christophe Ruggia placé en garde à vue

Il est accusé d’agressions sexuelles par l’actrice Adèle Haenel. Le réalisateur Christophe Ruggia a été placé en garde à vue, ce mardi 14 janvier.

C’est en novembre dernier que Mediapart met en lumière une longue enquête. L’actrice Adèle Haenel accuse le cinéaste d'”attouchements” et de “harcèlement sexuel” lorsqu’elle était âgée de douze à quinze ans. 

La comédienne dénonçait “l’emprise” que Christophe Ruggia aurait exercée sur elle, durant la préparation et le tournage du film Les Diables. Elle exprimait un “harcèlement sexuel permanent” , des “attouchements” répétés ainsi que des “baisers forcés dans le cou” qui auraient eu lieu chez lui et durant plusieurs festivals internationaux.

>>> À lire aussi : Une candidate de télé-réalité décide d’arrêter le placement de produits (Vidéo)

L’actrice Adèle Haenel accuse le réalisateur d’agressions sexuelles

En premier lieu, Adèle Haenel a expliqué qu’elle ne souhaitait pas porter plainte. Elle dénonçait “une violence systémique faite aux femmes dans le système judiciaire.”

Christophe Ruggia niait toute agression envers la comédienne. Cependant, il déclarait avoir “commis l’erreur de jouer les pygmalions avec les malentendus et les entraves qu’une telle posture suscite.”

Le parquet de Paris ouvre, de sa propre initiative, une enquête pour “agressions sexuelles” sur mineure de moins de 15 ans “par personne ayant autorité” et “harcèlement sexuel.” Adèle Haenel accepte de porter plainte par la suite. L’actrice décide de s’engager “activement dans cette procédure, considérant qu’il est de sa responsabilité de justiciable comme de personnalité publique d’y prendre part.”

C’est dans le cadre de cette enquête préliminaire ouverte le 6 novembre 2019 que le réalisateur Christophe Ruggia est placé en garde à vue, indique le parquet de Paris.

>>> À lire aussi : Tina Kunakey : le nouveau tatouage coquin de l’épouse de Vincent Cassel enflamme la toile ! (vidéo)

0