Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une actrice révèle avoir grandi dans une secte : son témoignage glaçant

Publié par Leslie le 13 Nov 2019 à 11:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sarah Suco est une actrice qui est devenue réalisatrice pour son tout premier long-métrage. Les Eblouis raconte l’enfance de la jeune femme au sein d’une « communauté charismatique », aux préceptes sectaires. D’ailleurs, ses parents appartiennent toujours à cette communauté. Découvrez son témoignage glaçant dans la vidéo ci-dessous : 

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Ces 28 stars ont fait partie d’une secte ! Le saviez-vous ?

Sarah Suco a grandi dans une secte

La suite après cette publicité

Celle que l’on a vue dans Joséphine Ange Gardien ou encore Discount, vient de passer de l’autre côté de la caméra. En effet, Sarah Suco a décidé de devenir réalisatrice afin de raconter son enfance au sein d’une secte. Elle était l’invitée de Vivement dimanche prochain, le 10 novembre dernier et a expliqué cette expérience.

« Quand on pense aux sectes, les gens s’imaginent le Temple solaire, des sectes avec des gens qui se suicident par centaines… Mais moi c’était dans une ville, c’était dans une église au coin de la rue comme il y en a partout. Ce sont des communautés charismatiques qui sont implantées partout en France. Il y en a beaucoup et celle dans laquelle j’ai grandi existe toujours », a-t-elle dévoilé à Michel Drucker. La jeune femme a rejoint cette paroisse religieuse à l’âge de 8 ans et y est restée 10 ans.

>>> A lire aussi : La police recherche deux Amishs qui buvaient en conduisant leur calèche tunée

La suite après cette publicité

Sarah Suco a fui cette secte à l’âge de 18 ans

C’est donc dans son film que Sarah Suco dévoile toutes les dérives et les mœurs de cette paroisse religieuse. Elle y montre, par ailleurs, des « scènes de bêlements ou d’exorcisme », pour le moins dérangeantes. « Tout ce que je montre dans mon film a existé et de manière encore plus violente », a-t-elle déclaré. C’est à l’âge de 18 ans que la réalisatrice a décidé de s’enfuir : « Ce qui est très compliqué quand on sort, c’est qu’on ne sait pas qu’on est dans une secte. Moi, j’ai dit le mot “secte”, j’avais 30 ans. Je me suis enfuie la nuit de mes 18 ans parce que je ne pouvais plus rester. » Cependant, ses parents sont toujours là-bas, comme elle l’a exprimé avec douleur : « Je n’ai plus de rapports avec eux, je ne les vois plus. » 

> Deux nonnes italiennes reviennent enceintes de leur mission en Afrique

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.