Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Réseaux sociaux : Méfiez-vous si vous postez des photos de votre domicile !

Publié par Manon CAPELLE le 10 Juin 2020 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un expert de NordVPN a pris la parole pour avertir la population des dangers sur les réseaux sociaux. Et il met en avant la dangerosité de publier des photos de votre domicile sur ces réseaux.

La suite après cette publicité
photos domicile réseaux sociaux danger

>>> À lire aussi : Playstation 5 : un nouvel élément crucial de la console dévoilé…

Abstenez-vous de publier des photos de votre domicile

La suite après cette vidéo

Depuis près de 10 ans déjà, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans nos vies. Le confinement, en raison de la pandémie, ne nous a pas aidés à restreindre notre utilisation de ces derniers.

La suite après cette publicité

En effet, il a été relevé que la pandémie de coronavirus a entraîné une hausse de 61% de la fréquentation de ces sites. Du côté des Français, ils passent en moyenne 2 heures et 22 minutes par jour sur ces plateformes.

Bien que ces sites fassent tout leur possible pour que vous vous sentiez le plus « chez vous », vous devriez faire attention à ce que vous postez sur les réseaux sociaux. Et plus particulièrement, vous devriez vous abstenir de publier des photos de votre domicile. 

>>> À lire aussi : Nintendo Switch : un jeu avec nudité et contenu sexuel vendu par erreur à « tout public »

La suite après cette publicité

Vos contenus sur les réseaux sociaux peuvent attirer les criminels

Ruby Gonzalez est responsable de la communication chez NordVPN. Il démontre la dangerosité de publier des photos de votre domicile sur les réseaux sociaux. En exemple, il va même prendre l’histoire d’un harceleur japonais. Cet homme avait fait la Une des médias en 2019. En effet, il avait retrouvé l’adresse, le bâtiment et l’étage de sa victime seulement en analysant le paysage reflété dans ses yeux.

« Cette affaire démontre une véritable problématique qui ne peut être négligée par les utilisateurs de réseaux sociaux. Le harcèlement numérique peut dégénérer en harcèlement physique. Les impressions et réactions liées à vos contenus sur les réseaux sociaux peuvent vous satisfaire. Toutefois, l’arrière-plan de vos images et vidéos fait également référence à des signaux pertinents pour tous les criminels qui se cachent sur le web », conclut Ruby Gonzalez.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Si vous avez cette application sur votre téléphone Android, vous feriez mieux de la supprimer !

Source : Gentside

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.