Une pro Trump qui a participé au coup d’Etat au capitole est exclue d’un avion : les passagers applaudissent son expulsion ! (Vidéo)

Publié par le le 12 Jan 2021

Une manifestation très violente s’est déroulée il y a quelques jours au Capitole. Hier, des passagers d’un vol américain ont été filmés en train d’applaudir au moment de l’expulsion de cette femme. Vraisemblablement partisante de Donald Trump, elle aurait participé à ce “coup d’Etat“. Voyez le moment où elle a quitté l’avion ci-dessous !

Exclue de l’avion pour avoir participé à la manifestation du Capitole

C’est TJ Spencer Jacques, un utilisateur du réseau social TikTok, qui a partagé ces images. On peut apercevoir cette femme sortir de l’avion, après avoir été recensée sur la liste des personnes interdites de vol, suite à la manifestation dans le bâtiment du Capitole. On peut également entendre les passagers exiger sa descente de l’avion, avant que la femme ne se défende en disant “j’ai le droit…“, mentionnant notamment la “liberté d’expression“.

Il s’agit vraisemblablement d’une partisante de Donald Trump, qui a protesté contre les résultats de l’élection présidentielle américaine en pénétrant par effraction dans le Capitole. Ces émeutes du 6 janvier, qui avaient d’ailleurs été prédites par une astrologue, ont été d’une rare violence, avec un bilan de plusieurs morts.

A lire aussi >>> Donald Trump : Le président américain grillé en train de demander des bulletins à son nom !

Les partisans de Trump prêts à réitérer ?

Mettre les manifestants sur liste d’interdiction de vol a un seul et unique objectif : les empêcher de retourner à Washington DC pour participer à d’éventuelles futures manifestations au Capitole, ou ailleurs. Sur Internet, des plans sont d’ailleurs déjà mis en place par les partisans de Donald Trump pour continuer les émeutes. “Des futures manifestations armées ont déjà commencé à proliférer sur et hors de Twitter, y compris une proposition d’attaque secondaire contre le Capitole américain et les bâtiments du capitole de l’Etat le 17 janvier 2021”, annonce-t-on sur Twitter.

Suite à ces violences du 6 janvier, Twitter et Facebook ont d’ailleurs pris une décision radicale concernant Donald Trump.
Publié par le le 12 Jan 2021
0