Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le CBD est-il considéré comme un stupéfiant ?

Publié par Romane TARDY le 11 Jan 2022 à 10:35

Le CBD n’est pas un stupéfiant

Le CBD ou cannabidiol est une substance contenant du cannabis. Il est utilisé dans l’univers médical mais peut également se retrouver dans la nourriture, favorisant le bien-être. Etes-vous hors-la-loi si vous en consommez ? Est-ce considéré comme un stupéfiant ? Le Conseil Constitutionnel a tranché et la réponse est « Non » .

>> A lire aussi : Le CBD est-il légal en Europe ?

Qu’est ce que le CBD ?

En vous baladant, vous avez sûrement déjà croisé une boutique de CBD. Le cannabidiol issu du chanvre (cannabis) n’est pas une substance illégale et connaît une vente grandissante en France. En effet, avec l’essor en 2021, il existe plus de 2000 points de vente sur le territoire contre à peine 400 l’année passée.

Attention, il ne faut pas confondre le CBD et le THC. Le THC est le composant psychoactif du cannabis. C’est celui-ci qui peut changer les perceptions. A l’inverse le CBD, tente de contrer les psychoactives de THC ou de les retarder. Il n’a donc pas de priorités psychoactives ou de pouvoir addictif. Le CBD offrirait quand même une sensation de soulagement mais sans l’effet planant. Il réduit le stress et l’anxiété. Cette substance prouve son efficacité car elle fonctionne dans le prolongement des défenses naturelles du système nerveux.

Par ailleurs, s’il est utilisé contre les douleurs ou en andidépresseur, ce n’est pas non plus un médicament. Sa commercialisation en France remonte à 2017. Il faut savoir que les produits vendus restent souvent en faible teneur.

Le CBD peut-il se fumer ? Il peut en fait se trouver dans un e-liquide pour les cigarettes électroniques par exemple. Toutefois, le CBD va davantage se consommer sous forme d’huile à absorber goute-à-goutte avec une pipette ou dans un aliment ou une boisson. Il existe aussi sous forme de pâte, de capsule ou de produit cosmétiques.

Malgré toutes ces données, les recherches médicales sur le produit se poursuivent. Toutefois, ce vendredi 7 janvier, une décision du Conseil Constitutionnel est venue se placer en faveur du CBD.

cbd fleur consommation

Une substance pas classée comme stupéfiant

Vendredi 7 janvier, le Conseil constitutionnel a précisé les critères définissant un produit stupéfiant. Il a ainsi estimé que les produits à base de CBD, y compris la fleur, n’entrent pas dans ces caractéristiques. La notion de stupéfiant comprend des substances psychotropes qui se caractérisent par « un risque de dépendance » et des « effets nocifs sur la santé » .

Une bonne nouvelle pour les vendeurs de CBD (achat cbd). Sur le site CBD Grams par exemple, vous pouvez trouver de nombreux produits contenant du CBD. Fleurs, huiles, bonbons, des multitudes de formes de CBD sont proposées. Même vos animaux pourront y trouver leur compte.

« On va faire valoir que ces critères ne sont pas remplis concernant le CBD » , a expliqué Yann Bisiou, maître de conférences à l’université de Montpellier et fondateur de l’association L630 défendant une réforme des politiques publiques des drogues en France. Une convergence vers une absence de risques s’est donc dessiné.

« Nous allons pouvoir argumenter sur la question de la dépendance et de la nocivité, montrer leur absence, et pointer les incohérences de la réglementation française qui promeut l’alcool et tolère le tabac. Cela va leur poser des problèmes » , promet Yann Bisiou pour la suite.

>>> A lire aussi : Rachat du Shop du CBD par le propriétaire des Ducs de Gascogne

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.