Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Une nouvelle vague de contaminations de coronavirus à l’automne prochain est probable (Vidéo)

Publié par Manon CAPELLE le 08 Avr 2020 à 6:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Malgré les multiples mesures de confinement, le coronavirus pourrait bien réapparaître en automne prochain. Les retours des températures froides pourraient favoriser la réapparition du virus.

>>> À lire aussi : Coronavirus : Paris durcit son confinement avec des mesures radicales !

Le coronavirus pourrait revenir cet automne

Le monde est frappé depuis le mois de décembre par un nouveau virus : le Covid-19. Un virologue, Yves Gaudin, a pris la parole sur France Info, comme vous pouvez le voir ci-dessus. Il mettait en garde les Français : « L’épidémie ne va pas s’arrêter dans le monde à la fin du confinement en France, il va falloir vivre avec. C’est n’est pas comme le premier épisode de SRAS. »

Actuellement, 1,275 million de personnes contaminées ont été recensées dans le monde. Toutefois, Yves Gaudin alerte que ces chiffres pourraient être faussés. Il estime : « Beaucoup pensent qu’il y aurait peut-être dix fois plus de malades dans le monde. Le chiffre que l’on nous donne est sous-estimé, il y a des asymptotiques et des gens en train d’incuber la maladie. » Le temps d’incubation a été estimé à six jours, mais peut très bien atteindre les 14 jours.

>>> À lire aussi : Engie va rembourser 2 mois d’abonnement à une grosse partie de la population !

Un manque de synchronisation sur l’ensemble du globe

Le virologue s’inquiète que le virus vienne à s’installer durablement sur l’ensemble de la planète. « On pense que tous les pays qui ont adopté la stratégie du confinement vont s’en sortir mais nous ne sommes pas synchronisés » estime Yves Gaudin.

Ces mesures différées pourraient induire un retour du Covid-19 cet automne : « On s’attend à une résurgence à l’automne alors que les comportements changent et que les défenses immunitaires baissent lors de périodes froides. Il y a aussi la stabilité des aérosols et du virus dans l’environnement qui peuvent être modifiées. Il faut que cette résurgence soit moins intense que la situation actuelle« , redoute le virologue.

>>> À lire aussi : Coronavirus: des nouveaux symptômes cutanés ont été découverts ! Les dermatologues tirent la sonnette d’alarme !

Source : RMC BFM TV