Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : le virus s’attaque désormais à votre anus !

Publié par Lucas le 02 Oct 2021 à 12:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Non, non, vous ne rêvez pas… Le titre est bien réel ! Et tout ça provient du Japon, à Tokyo. Il y a quelques semaines, un nouveau symptôme d’effet secondaire du virus de la Covid-19 a été officiellement trouvé et prouvé par les médecins et les autorités japonaises.

Pris en charge plusieurs jours après avoir été soigné du coronavirus, un patient de 77 ans s’est alors plaint de sérieuses douleurs à l’anus. Mais mystère : ces douleurs n’apparaissaient qu’au repos. Enquête sur le syndrome de « l’anus sans repos ».

>>> A lire aussi : Un couple vacciné meurt du Covid-19 à une minute d’intervalle, main dans la main

Le syndrome de l’anus sans repos, nouveau symptôme d’effet secondaire du Covid-19

Ce virus du Covid-19 nous aura vraiment surpris jusqu’au bout. Il y a plusieurs jours, un patient tout juste guéri de la maladie s’est de nouveau présenté à l’hôpital de Tokyo. La cause ? De vives douleurs à l’anus, lui provoquant alors de l’anxiété et de sérieuses insomnies. Mais de quoi pouvait-il bien souffrir ?

Pour les médecins, après plusieurs examens, la réponse ne fait aucun doute : le Japonais de 77 ans présente un effet secondaire du virus de la Covid-19. « Les résultats […] n’ont révélé aucune anomalie », confiait alors le médecin chargé du dossier de ce malheureux patient, suspectant donc plus que sérieusement la faute de la Covid-19.

covid-19 anus sans repos nouveau symptome syndrome

>>> A lire aussi : Un Japonais arrêté avec plus de 700 sous-vêtements volés à des femmes

Une trouble neurologique plus qu’inquiétant ?

Pour les médecins, cet effet secondaire de la Covid-19 pourrait être lié à un trouble neurologique venant s’ajouter à d’autres symptômes similaires. En effet, existe également le syndrome des « jambes sans repos », provoquant le besoin constant de bouger les jambes pour contrer la douleur présente dans ces dernières au repos. Dorénavant, ce symptôme continuera d’être surveillé de près au Japon et probablement ailleurs dans le monde à la suite des souffrances ressenties par ce patient japonais de 77 ans.

>>> A lire aussi : Elle avait les jambes tellement arquées qu’elle ne pouvait plus marcher : elle s’est fait opérer pour redresser ses jambes

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0