Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Fin du port du masque même dans les transports : Olivier Véran dévoile la date (vidéo)

Publié par Mia le 16 Fév 2022 à 15:32

Il était obligatoire dans les transports, mais aussi dans d’autres lieux communs. Mais, la fin du port du masque en intérieur approche enfin. Selon le ministre de la Santé en France, Olivier Véran, cette restriction sanitaire devrait être bientôt levée. Il prévoit sa date de fin au mois de mars 2022. Voici les détails dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : Vaccin : Cette mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Fin du port du masque en intérieur à la mi-mars

Ce 16 février 2022, le ministre de la Santé Olivier Veran s’est exprimé à propos de la levée de restrictions en France. Compte tenu de la situation sanitaire du Covid-19 en amélioration, celui-ci envisage déjà la fin du port du masque obligatoire en intérieur. D’après lui, « Si on continue sur cette dynamique-là, on pourra sortir totalement de la vague d’ici à quelques semaines » . « Ça s’améliore nettement partout, même s’il y a encore beaucoup de malades à l’hôpital. Notre stratégie d’allègements progressifs proportionnée à la charge virale était la bonne » , a-t-il également souligné ce mercredi.

Grâce à ces avancées, les boites de nuit peuvent rouvrir. Mais aussi, les Français vont pouvoir se rendre dans des endroits clos et dans les transports en commun sans masque. Une fin du port du masque envisagé pour la mi-mars, soit dans un mois. « Probablement qu’à la mi-mars, si les conditions sont réunies, on pourra alléger à nouveau les restrictions sanitaires » , a-t-il annoncé. Concernant la fin du port du masque, « si on suit cette dynamique, 15 jours après le 28 février, ça nous amène à la mi-mars, on pourrait commencer à se poser sérieusement la question du port du masque en intérieur, chez les adultes et les enfants » , affirme Olivier Véran.

fin port du masque obligatoire dans les transports date

Un allégement du pass vaccinal envisagé

« Les conditions réunies, ça veut dire que l’hôpital est en état de fonctionnement normal, qu’on n’est plus obligés de déprogrammer des soins, que la charge sanitaire en réanimation n’excède pas 1 000-1 500 malades. Ce que nous disent les modélisations aujourd’hui c’est que la circulation du virus se poursuit, mais qu’elle est très faible dans notre pays » , poursuit-il ce mercredi.

D’après le ministre, la France démarre également l’allégement du pass vaccinal en mars. « On pourrait également commencer à alléger le pass vaccinal à la mi-mars, mais le conserver dans les endroits qui sont très à risque, comme par exemple les discothèques » , a-t-il annoncé en suivant. Cela ne signifie pas la fin du Covid-19. Mais il s’agit d’une sacrée bonne nouvelle.

>>> A lire aussi : Des nouveaux cas de « Deltacron » détectés. Sommes-nous face à un nouveau variant dangereux ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.