Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Elle décide de se débrider les yeux avec la chirurgie esthétique… mais va vite le regretter !

Publié par La rédaction le 23 Juil 2023 à 7:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Être victime de discrimination et de racisme n’a rien d’agréable, bien au contraire. Alors quand cette jeune femme, d’origine asiatique, décide de recourir à la chirurgie esthétique pour se faire débrider les yeux, on ne peut pas lui en vouloir d’avoir voulu se libérer d’un poids.

La suite après cette publicité

Pourtant, quelques années plus tard, ses regrets ont été énormes. Les raisons, elles, sont loin d’être physiques ou médicales !

>>> A lire aussi : Cristina dévoile sa longue liste d’opérations de chirurgie esthétique

La suite après cette vidéo

La chirurgie esthétique pour échapper au racisme

La suite après cette publicité

« On me traitait de chinetoque, on me lançait du riz à la cantine, on me faisait des blagues sur mes yeux bridés ». Par ces mots, Mai, une jeune femme d’origine chinoise adoptée par une famille française, a résumé le pourquoi du comment de son choix d’utiliser la chirurgie esthétique.

En effet, adoptée dès son plus jeune âge pour échapper à la politique, en Chine, de l’enfant unique, Mai a grandi en France. Très vite, elle a été confrontée à un réel harcèlement.

Au fil du temps, elle ne pensait plus qu’à une seule chose, se faire opérer des yeux à travers une opération de chirurgie esthétique : « J’ai commencé à économiser mon argent de poche, l’argent de mes petits boulots. Mon objectif, c’était de me faire opérer des paupières, faire débrider mes yeux ». Ce sera chose faite, à 20 ans, mais le bonheur d’un instant va vite la faire déchanter en seulement… quelques années.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Thomas Vergara transformé par la chirurgie ? Il est méconnaissable !

chirurgie esthetique chine jeune femme

Un voyage en Chine va lui faire regretter son geste

La suite après cette publicité

En effet, ramener Mai, un jour, en Chine, était le rêve de sa famille adoptive. Mais, une fois sur place, la jeune femme ne s’attendait pas à prendre une telle claque… et à regretter.

« J’ai découvert à quel point la Chine était belle. J’ai commencé à ressentir de la colère et, aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir renié la seule part de mon héritage », confie la jeune femme qui, aujourd’hui, malgré les regrets sur la chirurgie esthétique, a décidé de ne plus jamais renier ses origines.

>>> A lire aussi : Un acteur de 22 ans perd la vie après 12 opérations de chirurgie esthétique

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.