Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Face à la vague Covid qui menace le monde, l’OMS prend la parole

Publié par Celine Spectra le 16 Jan 2023 à 9:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Face à la vague qui déferle actuellement sur la Chine et menace le reste du monde, l’OMS a souhaité communiquer ce vendredi 13 janvier ses nouvelles directives.

>> À lire aussi : Covid-19 : alors que le malade vient de mourir, la caméra de surveillance enregistre le geste odieux de l’infirmière ! (vidéo) 

L’OMS adapte ses recommandations face à la menace Covid

Ce vendredi 13 janvier, l’OMS a donc annoncé ses nouvelles recommandations aux personnes infectées par le Sars-CoV-2. À présent, elle conseille aux personnes porteuses du virus de s’isoler pendant 10 jours en cas de symptômes, au lieu d’une durée d’isolation de 10 à 13 jours auparavant. L’organisme recommande également à ces personnes de réaliser des tests antigéniques rapides afin de vérifier si l’infection est passée et de raccourcir l’isolement.

Pour ceux qui ont effectué un premier test positif, mais qui restent asymptomatiques, l’OMS préconise dorénavant cinq jours d’isolement, contre dix auparavant. Sans nécessiter de second test de contrôle.

Enfin, en ce qui concerne les traitements, l’organisation recommande toujours le Paxlovid pour tous les patients COVID-19 ayants des symptômes légers ou modérés et qui présentent un risque élevé d’hospitalisation. Bien évidemment, et pour mémoire, il ne s’agit que de recommandations. Chaque pays restant libre d’émettre ses propres directives.

>> À lire aussi : « Il a failli me tuer » : Jean Lassalle malade à cause du vaccin contre le Covid-19 ? (vidéo)

Face à la vague Covid qui menace le monde, l'OMS adapte ses recommandations

Pexels

Dans quelle situation doit-on porter le masque ?

En ce qui concerne le port du masque, l’OMS le recommande fortement. Alors que jusqu’à présent, le port était basé sur la situation épidémiologique, désormais, l’organisation assure que le masque est vivement conseillé, peu importe le contexte local. Notamment après une exposition récente à la COVID-19, lorsqu’une personne de votre entourage a, ou soupçonne avoir eu, la COVID-19, ou bien encore si vous présentez un risque élevé de COVID-19.

Le port du masque est par ailleurs vivement conseillé si vous vous trouvez dans un espace surpeuplé, clos ou mal ventilé. Mais également selon les tendances épidémiologiques locales.

>> À lire aussi : Vaccin anti-Covid : un nouveau scandale sur le point d’éclater

0