Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Instagram censure les photos de son fils au visage déformé par un syndrome

Publié par Nicolas F le 15 Sep 2017 à 16:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Charlie Beswick est une maman très en colère contre Instagram. Elle utilise très souvent le réseau social pour partager des photos d’elle et de ses deux jumeaux. Mais récemment, elle a eu affaire à l’équipe de modérateurs du site. Une de ses photos a été supprimée, très certainement à cause du physique de son physique. Lourdement défiguré, le garçon de 12 ans qui est né avec le syndrome de Goldenhar, ne peut pas toujours se retrouver sur Instagram, qui retire les photos où il apparait quand il n’a pas sa prothèse oculaire.

(ouralteredlife/instagram)

Instagram supprime la photo de son fils

Le petit Harry Beswick n’est pas un garçon comme les autres. Il est né avec le syndrome de Goldenhar, c’est-à-dire qu’il n’a pas d’œil gauche, de paupières, de narines et il lui manque l’oreille gauche. Harry a un frère jumeau, qui n’a pas hérité du même problème de santé, mais leur mère est tellement fière de ses enfants qu’elle ne fait aucune différence. Elle a voulu poster une photo de Harry, comme à son habitude sur son compte Instagram suivi par 12 000 personnes, mais elle s’est vite rendue compte que le site censurait le cliché.

(ouralteredlife/instagram)

(ouralteredlife/instagram)

Pourquoi la photo a-t-elle été retirée ?

Sur la photo, Harry ne portait pas son œil de verre, comme il le fait d’habitude. Mais qu’est-ce qui a pu motiver l’équipe de modération à supprimer l’image, alors qu’on y voit seulement l’enfant et sa mère, en train de rire ? Charlie s’est donc rendue sur Twitter pour se plaindre de ce qu’il lui était arrivé. Son tweet a été repartagé plus de 46 000 fois. Les internautes se sont mobilisés et ont envoyé des plaintes au support technique d’Instagram. La photo est réapparue comme par magie, sans qu’Instagram n’explique quoi que ce soit. Elle n’a reçu aucune excuse ni aucune raison pour laquelle la photo avait été enlevée, puis remise en ligne. Évidemment, cette censure pose beaucoup de questions. Charlie ne se sent plus à l’aise d’y mettre des photos de son fils, depuis qu’elle sait qu’une équipe le juge et trouve son visage inapproprié.

(ouralteredlife/instagram)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.