Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le variant indien gagne du terrain, l’inquiétude grandit

Publié par Deborah le 06 Juin 2021 à 16:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après l’annonce cette semaine des deux premiers cas de contamination au variant Delta dans les Landes, 29 nouveaux cas ont été signalés. L’inquiétude s’agrandit dans ce département du sud ouest.

La suite après cette publicité
variant indien delta nouveaux cas

>>> A lire aussi : Variant indien : L’OMS fait une annonce très importante

31 nouveaux cas de variant Delta

La suite après cette vidéo

Dans l’Hexagone, certains territoires sont plus épargnés que d’autre par le « B.1.617″. Le département des Landes, est quant à lui, foudroiement touché par le variant indien. Ce variant semblerait plus dangereux que les autres mutants. Dans ce territoire, le premier cluster a été observé chez une famille de quatre personnes, habitant dans l’agglomération de Dax.

La suite après cette publicité

Le lycéen de la famille, qui n’avait croisé aucune personne provenant d’Inde ou d’Angleterre, où le variant Delta est majoritairement présent, a contaminé sa mère ainsi que ses deux soeurs. Selon l’Agence Régionale de Santé (ARS), il s’agirait soit d’une mutation à l’échelle locale, soit d’un cas non détecté par les séquençages. Au total, 31 cas au variant Dela ont été identifiés sur ce territoire.

L’ARS a précisé qu’en plus de ces cas, il fallait en ajouter une « vingtaine d’autres. » En effet, tous les cas positifs au Covid-19 n’ont pas tous été détectés et surtout, séquencés. Finalement, cette cinquantaine de cas concernerait surtout des familles, précisément une « quinzaine de foyers. » Toutefois, l’ARS estime qu’il faut encore attendre les « résultats des investigations (…) pour croiser les données et remonter les chaînes de contaminations. » À ce jour, le taux d’incidence des Landes est de 96 pour 100.000. Il a augmenté de 35% en seulement une semaine.

>>> A lire aussi : Pfizer : la mauvaise nouvelle qui vient de tomber

La suite après cette publicité

Une centaine de cas dans tout l’Hexagone

Mercredi, Gabriel Attal, s’est dit particulièrement préoccupé par cette hausse des contaminations en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. Il les a qualifiés de « signaux d’alerte », appelant les Français à ne surtout « pas baisser la garde. »  Au total, une centaine de contaminations ont été signalées dans notre pays. Ils seraient majoritairement présents en Île-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Nouvelle-Aquitaine.

Dès lundi, l’ARS de la Nouvelle-Aquitaine mettra en place un plan d’action afin d’enrayer la propagation du virus. Ainsi, des dépistages seront réalisés dans les lycées, les collèges ainsi que dans les entreprises. Avec l’aide des médiateurs, l’ARS souhaite également faire de la prévention. De nouveaux stands de vaccinations devraient voir le jour.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Covid-19 : transmissible dans l’air, ce nouveau variant du Vietnam peut s’annoncer terrible…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.