Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

L’éternuement n’est pas sans risque : intestin expulsé, trachée déchirée.. on vous explique

Publié par Killian Ravon le 30 Juin 2024 à 17:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’éternuement, ce réflexe banal, semble inoffensif. Pourtant, il peut engendrer des conséquences surprenantes et graves. Un homme en Floride l’a appris à ses dépens. Après avoir atchoumé, ses intestins ont éclaté à travers une cicatrice chirurgicale. Cet incident rappelle que même les gestes ordinaires cachent des dangers insoupçonnés.

La suite après cette publicité
ai generated, caught a cold, sneeze, éternuement, danger

Canicule : quels risques pour la santé ? Canicule annoncée : Quels sont les risques pour la santé ? Canicule annoncée : Quels sont les risques pour la santé ?

Un mécanisme protecteur, mais risqué

La suite après cette publicité

L’évènement expulse poussières, bactéries et virus de notre système respiratoire. Ce réflexe est déclenché par le « centre de l’éternuement » dans le cerveau. Lorsqu’un irritant est détecté, un signal est envoyé à ce centre. Cela entraine la fermeture des yeux, de la gorge et de la bouche. Ensuite, les muscles thoraciques se contractent. Cette réaction force l’air à sortir à une vitesse pouvant atteindre 35 mph. Cependant, cette décharge puissante peut causer des dommages inattendus.

La suite après cette vidéo

Une pression excessive peut déchirer les tissus délicats des appareils respiratoires. L’air s’échappe alors dans l’espace entre la poitrine et les poumons. Cette situation, appelée pneumothorax, comprime les poumons. Elle entraine douleurs intenses et difficultés.

paris, night, Seine, pollution Seine polluée : Un mois avant les JO, inquiétude grandissante Seine polluée : Un mois avant les JO, inquiétude grandissante

La suite après cette publicité

Des complications sanguines et cérébrales

L’éternuement ne cause pas seulement des complications pulmonaires. La pression générée peut aussi affecter les vaisseaux sanguins et le cerveau. Dans des cas rares, des personnes ont souffert de déchirures de la paroi du cerveau. Cela entraine une hémorragie sous-arachnoïdienne, un saignement potentiellement mortel. D’autres effets incluent des faiblesses musculaires ou des troubles visuels temporaires. La pression accrue peut aussi provoquer une dissection aortique. Les couches de l’aorte se déchirent, souvent fatales sinon traitées rapidement.

Un autre exemple frappant est celui des déchirures osseuses. Bien que rares, des cas de fractures des os autour de l’œil ou de l’oreille ont été signalés. Ces blessures sont généralement associées à un traumatisme contondant. Mais l’intensité d’un éternuement peut provoquer des dégâts similaires.

La suite après cette publicité
woman, sneeze, blowing nose, éternuement, danger

santé personne âgée actu Santé : âgé de 110 ans, il révèle les secrets de sa longévité Santé : âgé de 110 ans, il révèle les secrets de sa longévité

Le paradoxe de l’éternuement retenu

La suite après cette publicité

Retenir un éternuement semble tentant. Mais cette pratique est risquée. En fermant les voies respiratoires par la bouche et le nez, la pression interne augmente. Cela peut entrainer des déchirures de la trachée, des lésions des tissus pulmonaires, et même des fractures osseuses. En 2023, un homme en Écosse a endommagé sa trachée en retenant un éternuement.

Les éternuements peuvent aussi provoquer des pertes involontaires de fluides corporels. L’urine, surtout chez les personnes avec des muscles du plancher pelvien affaiblis par la grossesse, l’obésité ou le vieillissement. Bien que l’idée de retenir un éternuement semble une solution, elle comporte des risques.

L’éternuement est un réflexe naturel, généralement inoffensif. Mais il peut entrainer des complications graves. De la déchirure pulmonaire à la dissection aortique, les risques d’un éternuement violent ne doivent pas être sous-estimés. Retenir un éternuement est également dangereux. Cela peut entrainer des blessures internes graves. Notre corps est bien conçu pour gérer les éternuements. Il est préférable de laisser ce réflexe se dérouler naturellement. Gardez ces dangers potentiels en tête et prenez soin de votre santé respiratoire. Pour plus d’informations sur la santé et les comportements quotidiens, restez connecté avec nous.

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.