Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Son orgasme déclenche une hémorragie au cerveau, elle restera paralysée à vie

Publié par Nicolas F le 29 Juin 2017 à 14:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous ressentez des maux de tête pendant que vous faites l’amour. Surtout faites attention. Il ne s’agit pas seulement d’une excuse pour ne pas faire l’amour, il en va aussi de votre sécurité. Cette Britannique est aujourd’hui totalement paralysée à cause d’une hémorragie au cerveau, survenue alors qu’elle avait un orgasme.

La suite après cette publicité

Quelques années après l’accident, Lucinda reste paralysée. En photo avec sa fille Marri-Alice dont elle était enceinte au moment des faits, et son mari. (Sam Bagnall/ Sunday Mirror)

Son orgasme la plonge dans un coma de 6 jours

La suite après cette vidéo

Lucinda Allen se déplace aujourd’hui en chaise roulante. Tous les membres du bas du côté gauche sont paralysés. Le mal de tête qu’elle a ressenti au moment d’avoir un orgasme était en fait une hémorragie au cerveau. Au moment de l’accident cérébral, Lucinda avait 43 ans et était enceinte. Après avoir ressenti une forte douleur, elle a été emmenée à l’hôpital, est tombée dans le coma et les médecins ont dû pratiquer une craniotomie pour évacuer la pression de son cerveau. Malgré son coma qui a duré 6 jours, le bébé n’a souffert d’aucune séquelle et Marri-Alice est née en pleine forme trois mois plus tard.

Lucinda plongée dans le coma à cause de son orgasme (Lucinda Allen/ Trinity Mirror Syndication)

Le résultat d’anomalies congénitales

La suite après cette publicité

« Personne ne parle des maux de têtes post-orgasme », raconte-t-elle au Mirror. « C’est compréhensible, mais moi je veux faire connaître ce problème. À cause de ça, j’ai perdu ma carrière et la possibilité d’offrir un petit frère ou une petite sœur à ma fille. » Les médecins ont expliqué qu’elle aurait fait 5 attaques qui sont dues à une anomalie congénitale. Les attaques ont bien eu lieu suite aux maux de tête qu’elle a eus en faisant l’amour. Au moment de l’orgasme un afflux sanguin trop important peut arriver.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.