Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

D’après les scientifiques, certaines personnes en train de mourir seraient ‘conscientes’ de leur propre mort…

Publié par Charlene le 21 Oct 2017 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

L’expérience de mort imminente

La suite après cette publicité

L’expérience de mort imminente est assez troublante et n’a jamais vraiment pu être expliquée. Jusqu’à de récentes études. En effet, certains patients ayant vécu une mort clinique sont revenus à la vie et assurent avoir « su » qu’ils étaient en train de mourir. Ils font mention de sensations, de visions et autres sons. Certaines personnes mourantes (mais revenues à la vie) affirment avoir vu la lumière au bout du tunnel. D’autres encore, expliquent avoir eu l’impression de sortir de leur corps. Plus troublant encore, ils entendent ce qui se passent autour d’eux alors qu’ils sont cliniquement « morts ». Le fait est que des scientifiques ont découvert que la conscience d’une personne continuerait à réagir alors que son corps ne montre plus aucun signe de vie. Impliquant que ces personnes auraient donc conscience de leur propre mort…

personnes mourrantes

Une étude réalisée en Europe et aux USA

La suite après cette publicité

Une équipe de chercheurs de l’École de Médecine de l’Université Langone à New-York aurait justement étudié la question. Les études ont été menées en Europe et aux États-Unis sur des personnes ayant subi un arrêt cardiaque et étant « revenues à la vie ». L’auteur de l’étude, le Dr Sam Parnia, explique ainsi que les patients avaient alors pleine conscience de ce qui se passait autour d’eux. Comme s’ils pouvaient voir et entendre le personnel médical. Ils ont pu retranscrire des conversations complètes ainsi que des détails visuels qu’ils n’auraient techniquement pas pu voir. Tout cela est lié au cœur.

 

Être conscient de sa propre mort

La suite après cette publicité

En effet, lorsque celui-ci s’arrête, le sang ne parvient plus jusqu’au cerveau. La fonction cérébrale s’arrête donc presque instantanément. Vous perdez tous vos réflexes liés au tronc cérébral. Le cortex cérébral, responsable de la pensée et du traitement des informations, s’arrête aussi de fonctionner. Le moniteur ne détectera donc plus d’onde cérébrale dans les 2 à 20 secondes qui suivent. Ce qui déclenche la mort des cellules du cerveau. Mais le fait est que cette destruction cellulaire peut prendre des heures après l’arrêt du cœur. Certaines personnes cliniquement mortes, mais étant « revenues à la vie » confessent même avoir entendu les médecins prononcer l’heure de leur mort. D’où cette impression de conscience de la mort… Très rassurant.

Crédit photo / photo à la une : ©Sony Pictures