Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccins : les vrais effets secondaires dévoilés par l’ANSM

Publié par Deborah le 19 Juil 2021 à 11:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Certains réfractaires redoutent un manque de recul sur les vaccins contre le Covid-19. Alors, qu’en est-il vraiment des effets secondaires associés aux quatre vaccins autorisés dans l’Hexagone ?

effets secondaires vaccins

>>> A lire aussi : Vaccin AstraZeneca : Une nouvelle inquiétante vient de tomber

Plus de 33.000 cas d’effets indésirables jugés non graves

Ce vendredi 16 juillet, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rendu son point de situation sur les effets secondaires des vaccins contre le Covid-19.

Depuis le début de la vaccination, l’ANSM a mis en place un dispositif de pharmacovigilance. Ainsi, avec le réseau français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance(CRPV), l’Agence analyse les déclarations faites par des professionnels de santé, des personnes vaccinées et leur entourage. Le but est de prévenir des effets indésirables des vaccins dans l’Hexagone.

Au total, sur les 45.779.000 injections réalisées contre le Covid-19 jusqu’au 8 juillet 2021, 33.296 cas d’effets indésirables ont été recensés. Toutefois, l’ANSM estime que « La majorité des effets indésirables sont attendus et non grave. » Il n’y a donc pas photo : la balance bénéfice-risque penche du côté de la vaccination.

>>> A lire aussi : Le vaccin Pfizer au coeur d’une nouvelle polémique. Contient-il du graphène ?

Quels sont les effets secondaires des vaccins ?

Le vaccin Pfizer

Concernant le vaccin Pfizer, plus de 45.799.000 Français l’ont déjà reçu, au 8 juillet. À cet égard, ce sérum est le plus plébiscité vis-à-vis des autres vaccins administrés dans l’Hexagone.

Selon l’ANSM, depuis le début de la vaccination, on observe 64 cas de myocardites et 111 cas de péricardites. Toutefois, ces inflammations rares ne sont pas fréquentes. De plus, dans la majorité de ces cas, les patients sont en cours de rétablissement ou déjà rétablis.

Le vaccin Moderna

Quant à son homologue américain, utilisant lui aussi l’ARN messager, le vaccin Moderna, plus de 5.566.000 doses ont été injectés. Concernant ses effets secondaires, 7 cas de myocardites et 13 de péricardites ont été signalées.

Plus inquiétant. Trois cas grave de polyarthrite rhumatoïde et trois cas de néphropathie glomérulaire ont été identifiés. Là encore, l’Agence rappelle que « ces signaux potentiels font l’objet d’une surveillance spécifique et seront partagés au niveau européen. »

Le vaccin AstraZeneca

C’est le vaccin le plus boudé par une partie des Français. Il est aussi celui qui fait le plus débat depuis sa mise sur le marché. Plus de 7.210.000 injections ont été réalisées avec le vaccin AstraZeneca, réservé pour tout individu âgé de plus de 55 ans. 

Pour le vaccin britannique, l’ANSM explique que la majorité des Français ont eu des effets bénins après avoir reçu ce sérum. Il s’agirait de syndromes pseudo-grippaux, généralement « de forte intensité » tels que de la fièvre, courbatures, maux de tête.

Des effets indésirables graves ont été constatés pour ce vaccin. Dans l’ensemble, 53 cas de troubles thromboemboliques ont été répertoriés dont 13 mortelles.

Le vaccin Janssen

Pour finir, plus de 609.000 injections ont été faites avec le vaccin du laboratoire Johnson & Johnson. Au total, 243 cas d’effets secondaires ont été détectés dont 4 syndromes de Guillain-Barré.

De plus, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé que « le vaccin Janssen peut entraîner de façon extrêmement rare un syndrome de fuite capillaire et a considéré que le vaccin Janssen ne doit pas être utilisé chez des patients ayant des antécédents de syndrome de fuite capillaire. »

>>> A lire aussi : AstraZeneca : Une femme perd la vie quelques jours après la vaccination

Source : BFMTV
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail