Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : « une étrange pneumonie » était déjà présente en Italie en novembre dernier

Publié par Manon CAPELLE le 28 Mar 2020 à 12:03

Le docteur Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut de recherche pharmacologique de Milan l’a annoncé. Le coronavirus serait présent en Italie, avant même qu’il n’apparaisse en Chine. 

pneumonie coronavirus italie

>>> À lire aussi : Coronavirus : ne vous attendez pas au remboursement de votre voyage annulé avant de longs mois…

Une « étrange pneumonie »

Le docteur Giuseppe Remuzzi est le directeur de l’Institut de recherche pharmacologique de Milan. Il affirme qu’une « étrange pneumonie » était déjà présente en Italie. Il semblerait que le coronavirus était déjà implanté dans le nord de l’Italie, en novembre dernier. Et ce, bien avant que les médecins ne soient au courant de l’épidémie du coronavirus en Chine.

Le médecin a accordé une interview à National Public Radio. Il indique n’avoir eu que récemment écho de la part des médecins italiens de « cas de pneumonie très étranges, très graves, surtout chez des patients âgés, en décembre et même en novembre dernier. » 

>>> À lire aussi : Coronavirus : une mère de 36 ans jugée « non prioritaire » décède dans des conditions infâmes

Cela n’a pas encore été prouvé

Il affirme : « Cela signifie que le virus circulait, du moins en Lombardie, avant que nous ne soyons au courant de l’apparition du Covid-19 en Chine. »

Ces dires interviennent alors que les scientifiques poursuivent leurs recherches. Elles ont pour but de déterminer l’origine du coronavirus. D’après un rapport du South Chine Morning Post, les premiers cas chinois du virus seraient apparus à la mi-novembre.

La première hypothèse des scientifiques est claire. Ils estiment que la première infection en Lombardie serait le résultat d’un échange entre Chinois et un Italien, à la fin du mois de janvier. Toutefois, s’il peut être prouvé que le coronavirus circulait déjà en novembre en Italie, cette théorie serait alors inversée. 

>>> À lire aussi : Coronavirus : vous êtes nombreux à négliger cette chose essentielle pendant le confinement mais très importante pour votre santé !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.