Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : les contaminations explosent dans ce département, le préfet tire la sonnette d’alarme !

Publié par Manon CAPELLE le 11 Juin 2020 à 19:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Meurthe-et-Moselle, les contaminations de coronavirus sont en hausse. Le préfet du département, Eric Freysselinard, dénonce un certain relâchement concernant les mesures barrières. Le département pourrait bientôt passer en zone orange.

La suite après cette publicité
préfet Meurthe et Moselle contaminations coronavirus

>>> À lire aussi : « Un impôt Covid de 20 euros par mois » : la menace qui ne passe pas !

Le préfet de Meurthe-et-Moselle sonne l’alerte avec une hausse des contaminations

La suite après cette vidéo

Le département de Meurthe-et-Moselle pourrait bien passer en zone orange. Alors que le département est en vert depuis le début du mois de juin, une hausse des contaminations pourrait changer la donne.

La suite après cette publicité

Ce mercredi 10 juin, Eric Freysselinard, préfet du département, a averti la population et leur demande de faire preuve de prudence. En effet, depuis une semaine, le « taux d’incidence » a sensiblement augmenté.

En plus du nombre de contaminations, une hausse des personnes testées a aussi été enregistrée. « Nous avons effectué 18 210 tests depuis le 11 mai dans le département et 341 sont revenus positifs« , explique le préfet.

>>> À lire aussi : Rappel de produit : attention si vous avez acheté ces melons dans les magasins U !

La suite après cette publicité

Un cluster a vu le jour dans le département

La prudence est « à géométrie variable », estime Eric Freysselinard. Toutefois, il regrette : « Les gens respectent les mesures en allant faire leurs courses et pour se rendre au bureau mais il y a un relâchement lors de fêtes de voisins ou en famille. »

D’ailleurs, la ville de Ceintrey, aux abords de Nancy, a enregistré un cluster en seulement quelques jours. Ce cluster a certainement vu le jour durant une fête. La branche départementale de l’ARS a indiqué : « On a appris qu’il y a eu une fête des voisins dans le secteur avec un important brassage de la population. »

La suite après cette publicité

Ensuite, le préfet a regretté ce qu’il peut lire sur les réseaux sociaux : « Je lis sur les réseaux sociaux que l’épidémie est terminée. Je ne sais pas dans quel monde ces gens vivent… »

>>> À lire aussi : Kim Jong-Un : un détail sème le doute sur sa santé. Aurait-il le Coronavirus ? (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.