Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Un scout invente un accessoire ingénieux pour soulager les oreilles meurtries par les masques de protection

Publié par Nicolas F le 11 Avr 2020 à 10:33

Tout le monde est en train de vouloir s’en procurer un… Le masque est certainement l’accessoire le plus recherché en ce moment. Et pour une fois, il ne s’agit pas d’un accessoire de mode prisé par les fashionistas, mais bien d’un accessoire vital, qui permet au personnel soignant de s’occuper des personnes contaminées par le covid-19 sans mettre en péril leur vie. Malheureusement, le masque est également quelque chose de peu pratique, notamment à cause des élastiques qui font mal aux oreilles au bout de quelques heures. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il y a heureusement des petits génies, comme Quinn, un jeune scout qui a trouvé le moyen de rendre le port du masque beaucoup moins désagréable.

> À lire aussi : Coronavirus : des chercheurs ont découvert combien de temps restait le virus sur les masques de protection…

Un adolescent met à profit sa créativité ingénieuse

Heather Roney est une maman très fière aujourd’hui, et il y a de quoi ! Elle a partagé de nombreuses photos de son fils, Quinn Callander, un jeune scout qui a mis ses talents et sa passion au service du bien commun. Il a lu sur les réseaux sociaux, que l’hôpital près de chez lui, au Canada, cherchait des astuces pour rendre le port du masque moins inconfortable. Lorsqu’on garde trop longtemps le masque sur le visage, comme c’est le cas actuellement lorsque les médecins dédient leurs journées à soigner des personnes contaminées par le coronavirus, l’élastique du masque finit par faire mal à l’arrière des oreilles.

> À lire aussi : Coronavirus : Donald Trump recommande l’écharpe comme masque de protection…

Son modèle 3D pour attacher les masques derrière la tête est téléchargeable

L’adolescent a alors imaginé une petite pièce de plastique, qu’il a dessinée puis fabriquée à l’aide de son imprimante 3D. Cette pièce est une simple languette que l’on met dans la nuque, et qui permet de relier les deux boucles de l’élastique, à la place des oreilles. Quinn a imprimé des centaines de languettes en plastique et les a envoyées à l’hôpital près de chez lui. Sur Internet, il a également mis à disposition de tous, le modèle 3D de son invention. Quiconque possède une imprimante 3D chez lui, peut imprimer le modèle et envoyer ensuite les languettes à l’hôpital près de chez lui. La publication d’Heather a été partagée plus de 405 000 fois en 5 jours.

> À lire aussi : Emmanuel Macron atomise un homme politique en privé au sujet des masques de protection !

Crédits : Facebook/Heather Roney

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.