Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Espace : trois trous noirs vont bientôt rentrer en collision (vidéo)

Publié par Coralie le 01 Oct 2019 à 12:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des scientifiques ont découvert trois galaxies avec la spécificité de posséder chacune un trou noir supermassif actif. D’ici peu, ils devraient tous les trois fusionner pour ensuite ne faire qu’un. C’est très rare que des évènements comme celui-ci arrivent. L’information, relayée par Live Science pourrait permettre de solutionner les problèmes de parsec finalRetrouvez dans cette vidéo les images des trois trous noirs qui rentrerons bientôt en collision :

La suite après cette publicité

Les scientifiques de la NASA ont découvert et annoncé que prochainement, trois énormes trous noirs devraient rentrer en collision. Cet évènement devrait se produire à environ 1 milliard d’années-lumière de la Terre, aucun risque donc, que notre planète soit impactée par cette collision. Pour autant, cela reste très intéressant à surveiller pour les spécialistes qui pourraient en apprendre davantage sur ces phénomènes.

>>> À lire aussi : Historique : Des scientifiques dévoilent la toute première photo d’un trou noir jamais enregistrée !

La suite après cette publicité

Un phénomène rare

Shobita Satya­pal chercheuse à l’Université George Mason explique que « Les trous noirs doubles et triples sont extrê­me­ment rares. Mais de tels systèmes sont en réalité une consé­quence natu­relle des fusions de galaxies, ce qui, selon nous, est le mode de crois­sance et d’évo­lu­tion des galaxies » . Grâce aux données des deux télescopes spatiaux, Chandra et NuStar de la NASA et d’un en Arizona, cette gigantesque collision a pu être observée par les scientifiques. En général, elles sont difficiles à repérer à cause des enve­loppes géantes de pous­sière et de gaz qui entourent chaque trou noir.

>>> À lire aussi : De mystérieux signaux radio atteignent la terre depuis une galaxie située à 1,5 milliards d’années-lumière

La suite après cette publicité

Les instruments qui permettent d’identifier ces trous noirs

C’est d’abord le télescope Sloan Digital Sky Survey, situé au Nouveau-Mexique, qui a imagé le système, des trois galaxies, appelé SDSS J084905.51+111447.2. Ensuite, les volontaires du projet Galaxy Zoo ont utilisé ces images afin de signaler l’évènement qui allait se produire. La sonde WISE de la NASA, qui a elle aussi recueillie des données, a été examinée. Les chercheurs ont constaté qu’elle avait détecté de nombreux rayonnements infrarouges. Cela permettait de comprendre que les trous noirs supermassifs étaient probablement en train d’âcreté rapidement de la matière. Par conséquence, ils devraient bientôt rentrer en collision.

>>> À lire aussi : L’entreprise Virgin Galactic prévoit des vols pour l’espace à partir de 2020 

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.