Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Cette nouvelle façon encore plus vicieuse qu’a le Covid-19 pour s’infiltrer dans l’organisme

Publié par Elisa GERLINGER le 26 Oct 2020 à 18:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Selon une nouvelle étude scientifique, la mutation du coronavirus a développé une seconde « clé » pour s’infiltrer plus rapidement dans les cellules.

La Covid-19 a muté plusieurs fois depuis le début de l’épidémie. Le nouveau coronavirus serait aujourd’hui plus contagieux. Une nouvelle étude, publiée dans la revue Science, tente de comprendre ce phénomène. « Le point de départ de notre étude était de savoir pourquoi le SARS-CoV, un coronavirus qui a conduit à une épidémie beaucoup moins importante en 2003, et le SARS-CoV-2 se propagent de manière si différente alors qu’il utilisent le même récepteur principal ACE2 » , a expliqué Ravi Ojha, virologue et coauteur de l’étude.

Le coronavirus possède une deuxième « clé »

Les scientifiques ont alors étudié le génome du virus et ont identifié les « clés » qui lui permettent de s’agripper aux cellules humaines et de les infecter. Et selon les résultats, il semblerait que le virus en possède une nouvelle. « Contrairement à son ancien parent, le nouveau coronavirus avait acquis une ‘pièce supplémentaire’ sur ses protéines de surface, que l’on retrouve également dans les pointes de nombreux virus humains dévastateurs, dont le virus Ebola, le VIH et les souches hautement pathogènes de la grippe aviaire, parmi d’autres » , selon Olli Vapalahti, un autre virologue qui a participé à l’étude.

Des chiffres à la hausse

Cette nouvelle clé est la protéine transmembranaire neurophile 1. Elle « pourrait être celle qui dirige le virus vers la porte » , estime Giuseppe Balistreri, également coauteur de l’étude. Jusqu’ici, les chercheurs chinois ont déjà pu identifier 149 variantes mineures du virus parmi les 103 génomes analysés. Les chiffres montrent bien que le coronavirus se propage plus rapidement aujourd’hui. Hier, plus de 50 000 nouveaux cas ont été détectés en France. Un chiffre à la hausse, mais surtout le plus élevé depuis le début de la crise sanitaire. On a également compté 116 décès en 24h, qui alourdit le bilan total de 34 000 décès en France depuis le mois de mars.

A lire aussi: Un nouveau Coronavirus découvert par des chercheurs inquiète beaucoup

0