Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Un été 2023 encore plus chaud qu’en 2022 ? Un météorologue dresse des prévisions terrifiantes

Publié par Mia le 25 Fév 2023 à 14:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cet été 2022 était l’un des plus chauds jamais enregistré et il en va de même pour cet hiver. Canicules en chaine, sécheresses… Aurons-nous droit au même refrain pour l’été 2023 ? Avec l’avancée du réchauffement climatique, la réponse est assez évidente. D’après le météorologue Patrick Marlière, directeur d’Agate Météo, il s’agira surtout d’un été 2023 « chaud et orageux » , bien pire que ceux passés.

Publicité

À lire aussi : Un astéroïde aperçu dans le ciel français ! (vidéo)

Canicules, sécheresses, orages… l’été 2023 inquiète fortement les météorologues

Nous sommes actuellement au mois de février 2023 et il fait 20 degrés dans certains départements. Cherchez l’erreur. Un ressenti printanier en plein hiver, ça sent forcément le réchauffement climatique et vous avez raison. Nous venons de vivre une longue période sans pluie, ce qui n’annonce rien de bon. Depuis de nombreuses années déjà, le monde gagne des degrés à la surface du globe, encourageant les canicules, les épisodes de sécheresse et les orages. Il fait donc de plus en plus chaud, que ce soit en hiver comme en été. L’été 2022 était un parfait exemple de cette urgence climatique. Et l’été 2023 risque bien d’être encore pire.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

D’après le météorologue Patrick Marlière, le manque de pluie déjà constaté cet hiver est forcément inquiétant. « C’est depuis la mi-janvier qu’on est en déficit pluviométrique sur l’ensemble du territoire. La tendance saisonnière remet au goût du jour ce déficit pluviométrique et les mois à venir sont assez inquiétants » , explique l’expert auprès de Planet.fr. D’après Patrick Marlière, cette tendance va se faire sentir au printemps et durant cet été 2023.

chaleur été 2023 previsions rechauffement climatique meteo (1)

À lire aussi : Et si le noyau de la Terre… avait changé de sens ? Cette théorie qui intrigue

« On risque d’être repartis encore dans les feux de forêt »

Publicité

Pour le printemps 2023, les prévisions météo ne sont pas bonnes. Pour ce qui est du mois de mars, « il y aura un petit peu de giboulées, mais pas grand-chose » , annonce le météorologue. En ce qui concerne le mois d’avril, « on s’attend de nouveau à de hautes pressions, avec un déficit pluviométrique qui accentuera le phénomène de sécheresse » . Et pour le mois de mai et celui de juin ? « On prévoit des activités orageuses, il y aura des précipitations, mais qui ne sont pas forcément des pluies utiles, car ce sont des pluies d’orage » .

Qu’en est-il de l’été 2023 ? Pour le météorologue Patrick Marlière, l’été 2023 s’annonce « chaud et orageux » . Et ce n’est pas forcément la chaleur qui inquiète le plus les experts. Ce sont en fait les orages puisque lors de l’été 2022, les orages se sont souvent illustrés par des épisodes de grêle intenses et dévastateurs. Autre inquiétude : la sécheresse. L’expert est assez formel sur le sujet. « Si on retrouve cet épisode de sécheresse, comme l’année dernière, on risque d’être repartis encore dans les feux de forêt » , assure Patrick Marlière.

À lire aussi : Grosses chaleurs : voilà pourquoi vous ne devriez pas dormir avec votre ventilateur allumé !

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN