Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Météo : après la canicule cet été, à quoi faut-il s’attendre pour cet hiver ?

Publié par Mia le 02 Nov 2022 à 20:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tandis que la France fait face à une crise énergétique présageant des coupures d’électricité cet hiver sur le territoire, il se pourrait que cet hiver 2022 soit le plus froid jamais enregistré. En effet, après les canicules de cet été, une chaleur improbable ce mois d’octobre, l’hiver pourrait être très froid et très humide. Mais, il pourrait aussi être plus chaud et sec. La faute au dérèglement climatique qui, justement, dérègle les saisons.

À lire aussi : Astuce : pour faire des économies d’énergie, passez vos fenêtres en mode hiver

Première hypothèse : un hiver avec des épisodes glacials et humides

Le mois de mai 2022 était le mois de mai le plus chaud et sec jamais enregistré en France. En octobre 2022, rebelote, le mercure affichait 3 degrés au-dessus des normales de saison, avec des pics à 30 °C dans certaines villes le 10 octobre dernier. Il était donc ce mois d’octobre le plus chaud depuis que la France enregistre les températures (1945). Un dérèglement des températures qui est directement relié au réchauffement climatique. Nous le savons et les météorologues le disent : d’année en année, il y aura de plus en plus de canicules et de moins en moins de saisons comme nous les connaissions.

Déjà d’actualité en été, le dérèglement climatique va-t-il se ressentir cet hiver ? D’après Météo France, totalement. Il se pourrait même qu’il soit finalement difficile de « passer l’hiver », comme l’a dit Emmanuel Macron, à cause des températures glaciales attendues cet hiver 2022. Les trois mois à venir pourraient être particulièrement froids et humides, d’après Météo France. Majoritairement, les prévisions indiquent un temps proche des normales, mais avec des épisodes de perturbations. Comme des canicules inversées, en sommes.

hiver froid france changement climatique (2)

À lire aussi : Le télétravail obligatoire cet hiver ? La piste envisagée par le gouvernement

Seconde hypothèse : une saison plus chaude et sèche

Un autre scénario se profile tout de même. Et si cet hiver n’était pas plus froid, mais beaucoup plus chaud que les normales ? Ce ne serait finalement pas étonnant que la tendance de cet été demeure en hiver, avec le réchauffement climatique. Un hiver glacial ? C’est donc bien possible. Mais un hiver plus chaud peut également arriver. Selon Météo France, il y a 30 % de chances que l’hiver soit plus chaud que les normales, contre 20 % de chances qu’il soit plus froid d’une manière globale.

Météo France prévoit même des épisodes de sécheresse dans certaines zones. Mais, tout cela reste hypothétique. « Un scénario plus sec que la normale est probable de la Méditerranée orientale à l’Europe centrale et au Nord-Est de la France, tandis qu’un scénario humide est plus probable sur le nord de l’Europe et la Méditerranée occidentale », explique l’organisme.

À lire aussi : Chauffage à 19°C cet hiver : vous pourriez être sanctionnés si vous dépassez cette température ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0